Assemblée et Sénat unis contre la violence anti-élus

Par

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

PARIS (Reuters) - L'Assemblée nationale, le Sénat et le Premier ministre français se sont unanimement élevés mardi contre les violences de toutes sortes commises ces dernières semaines en marge de la crise des "Gilets jaunes", notamment à l'encontre des élus.