Des étudiants payés en bons d’achat Virgin et Gibert pour informer les lycéens sur les filières universitaires

Par

Nouvelle illustration de la misère de l'université française, des étudiants ont été payés en bons d'achat Virgin et Gibert pour informer les lycéens sur les filières universitaires.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

On connaissait les MacJobs, ces emplois d’appoint mal payés; voici venu le temps des boulots payés en bons d’achat de la grande distribution : des étudiants ont reçu chacun un bon d’achat Virgin et Gibert de 20 euros pour une demie-journée de prestation lors de rencontres organisées à La Sorbonne pour informer les lycéens sur les filières universitaires.