Des malades expliquent leur opposition aux franchises médicales

Par

La lecture des articles est réservée aux abonnés.


Cette semaine, les militants parisiens d’Act UP n’ont pas chômé. Leur mission : collecter les boîtes de médicaments qui devaient être déversées, ce samedi 12 avril à 14 heures, devant le ministère de la Santé pour protester contre les franchises médicales entrées en vigueur le 1er janvier.