Il faut "fiabiliser" le calendrier de Flamanville, dit Lecornu

Par
Le calendrier de mise en service de l'EPR de Flamanville (Manche), qui conditionne a priori celui de la fermeture de la centrale nucléaire de Fessenheim (Haut-Rhin), doit être "sincérisé" et "fiabilisé", a déclaré jeudi Sébastien Lecornu.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

PARIS (Reuters) - Le calendrier de mise en service de l'EPR de Flamanville (Manche), qui conditionne a priori celui de la fermeture de la centrale nucléaire de Fessenheim (Haut-Rhin), doit être "sincérisé" et "fiabilisé", a déclaré jeudi Sébastien Lecornu.