Relaxe pour les principaux militants du groupe de Tarnac

Par

Les militants anticapitalistes du groupe dit de Tarnac, Julien Coupat et Yildune Lévy, ont été relaxés jeudi pour les faits de dégradation de matériel ferroviaire et d'association de malfaiteurs qui leur ont valu un procès en correctionnelle.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

PARIS (Reuters) - Les militants anticapitalistes du groupe dit de Tarnac, Julien Coupat et Yildune Lévy, ont été relaxés jeudi pour les faits de dégradation de matériel ferroviaire et d'association de malfaiteurs qui leur ont valu un procès en correctionnelle.