Méditerranée: 1.151 morts depuis la fermeture des ports italiens

Par
Au moins 1.151 hommes, femmes et enfants ont péri en Méditerranée centrale depuis la décision de l'Italie, il y a un an, de fermer ses ports aux navires humanitaires qui portent secours aux migrants en mer, ont dénoncé mercredi Médecins sans frontières (MSF) et SOS Méditerranée.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

MARSEILLE (Reuters) - Au moins 1.151 hommes, femmes et enfants ont péri en Méditerranée centrale depuis la décision de l'Italie, il y a un an, de fermer ses ports aux navires humanitaires qui portent secours aux migrants en mer, ont dénoncé mercredi Médecins sans frontières (MSF) et SOS Méditerranée.