De Rugy souhaite que la PMA fasse l'objet d'une loi propre

Par
Le président de l'Assemblée nationale, François de Rugy, a émis jeudi le souhait que l'ouverture de la procréation médicalement assistée (PMA) à toutes les femmes fasse l'objet d'une proposition de loi propre émanant de la majorité, en vue d'une adoption rapide.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

PARIS (Reuters) - Le président de l'Assemblée nationale, François de Rugy, a émis jeudi le souhait que l'ouverture de la procréation médicalement assistée (PMA) à toutes les femmes fasse l'objet d'une proposition de loi propre émanant de la majorité, en vue d'une adoption rapide.