Conspuée dans un village du Var, Le Pen dénonce "des militants"

Par
Cet article est en accès libre. Découvrez notre offre spéciale ! S'abonner

Mediapart fait le choix d'un participatif sans modération a priori, merci de respecter notre charte. La rédaction peut mettre en valeur certains commentaires et se réserve le droit de supprimer tout commentaire hors sujet, répété plusieurs fois, promotionnel ou grossier.

Tous les commentaires

wink

Tiens la blondasse est vexée.... Alors, elle dénonce....

Un jour les gens se réveillent de leur abrutissement malgré le matraquage de discours répétant à l'envi que les "étrangers" sont source de tous les maux. Et puis un jour les gens se réveillent de leur abrutissement malgré le matraquage de discours qui leur répètent qu'il n'y a pas d'alternative aux politiques économiques qui les maltraitent et qui maltraitent leur espace et la terre tout entière. Cet ordre n'est pas nécessaire et les gens en en prenant conscience, reprendront confiance en leur force et comprendront que seule la sauvegarde du commun est une nécessité vitale pour l'humain, pour son environnement... Ça vient. 

Récemment en commentaire sous un article que j'avais publié sur l'écologie (pas sur mdp je précise), une personne m'a répondu ceci : "Ma commune a été massacrée par des hlm pour immigrés, sous les applaudissements des « écolos » de la mairie. Plus des éoliennes débiles qui tournent 10% du tps. Vignes et vergers arrachés. Ruisseau asséché. Des connards les écolos."

Les immigrés coupables de la pollution : Celle là on me l'avait pas encore fait !!!!!!!!!!!!!!frown

Prolongez la lecture de Mediapart Accès illimité au Journal contribution libre au Club Profitez de notre offre spéciale