Paris demande au Caire de surseoir aux exécutions de masse

Par
Le ministère français des Affaires étrangères s'est dit mercredi "préoccupé" de la décision de la justice égyptienne de condamner à mort 75 personnes dans le cadre du procès de la manifestation de la place Rabaa Adaouia au Caire, en 2013, et a demandé aux autorités de surseoir aux exécutions.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

PARIS (Reuters) - Le ministère français des Affaires étrangères s'est dit mercredi "préoccupé" de la décision de la justice égyptienne de condamner à mort 75 personnes dans le cadre du procès de la manifestation de la place Rabaa Adaouia au Caire, en 2013, et a demandé aux autorités de surseoir aux exécutions.