Passe d'armes entre gouvernement et Sénat sur le cas Benalla

Par
Le gouvernement et des élus de la majorité ont dénoncé mercredi une "instrumentalisation" politique des embarras judiciaires d'Alexandre Benalla, l'ex-chargé de mission de l'Elysée qui s'est plié à une convocation de la commission d'enquête du Sénat.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

PARIS (Reuters) - Le gouvernement et des élus de la majorité ont dénoncé mercredi une "instrumentalisation" politique des embarras judiciaires d'Alexandre Benalla, l'ex-chargé de mission de l'Elysée qui s'est plié à une convocation de la commission d'enquête du Sénat.