Un policier en examen dans l'affaire Benalla nie toute faute

Par
Cet article est en accès libre. Découvrez notre offre spéciale ! S'abonner

Mediapart fait le choix d'un participatif sans modération a priori, merci de respecter notre charte. La rédaction peut mettre en valeur certains commentaires et se réserve le droit de supprimer tout commentaire hors sujet, répété plusieurs fois, promotionnel ou grossier.

Tous les commentaires

En fait beaucoup de choses ont été dîtes....et aussi leur contraire...

Donc si ce fonctionnaire dit ne rien avoir fait répréhensible sur le plan pénal, alors attendons la compréhension judiciaire de cette affaire dans l'affaire...

Nous sommes désormais dans un univers parallèle: d'un côté une ploutocratie qui détient tous les pouvoirs et en premier lieu celui de faire et de dire n'importe quoi, de l'autre une population abasourdie qui réalisera peut-être un jour qu'il est des situations dont on ne peut sortir que par la révolution, qui peut prendre différentes formes. La première serait le retrait massif des avoirs détenus dans les banques systémiques, la seconde le basculement total vers une consommation propre, la troisième le boycott systématique et multiforme des voyous, que ce soient des individus, des organisations ou des états.

A défaut d'un Robespierre pour les raccourcir de trente centimètres il devient quand même de plus en plus  urgent de réduire au moins l'arrogance de ces imposteurs, point!

''Un policier en examen dans l'affaire Benalla nie toute faute''

''Ce commissaire à la Direction de l'ordre public de la préfecture de police de Paris, âgé d'une trentaine d'années, commandait les forces de l'ordre qui intervenaient le 1er mai sur une place du Ve arrondissement de Paris''

L'Agence Reuters se mouche avec le dos de la cuillère en utilisant en gros titre le terme :  ''un policier en examen'' quand il s'agit d'un commissaire à la direction de l'ordre public  !!!!!

 

  • Nouveau
  • 12/09/2018 17:21
  • Par

Je commence à acheter des cierges pour toutes ces saintes personnes.J'attends l'apparition des auréoles.

sous les gros bras ? 

laughing

  • Nouveau
  • 12/09/2018 18:42
  • Par

bonjour,

si on suis le raisonnement de Maxence Creusat alors n'importe qui au gouvernement peux usurper la fonction de policier... et donc que des manifestants francais peuvent se faire frappés par de parfait inconnus dont le citoyens ignore tout !!

Contre qui, par exemple, le manifestant doit-il porter plainte ? Contre un policier ou un barbouze?? Comment porter plainte contre un policier qui n'est pas policier ? Maxence Creusat visiblement n'y voit aucun problème pour les citoyens que nous sommes ni de problèmes démocratique que cela peux soulever comme par exemple la séparation des pouvoirs et la transparence ^^

Et-il enfin normale, que des hommes de mains des plus proche du Président de la République (garde du corps) viennent réprimer des manifestants ?

Un policier fautif c'est impossible le refrain est bien connu.

Prolongez la lecture de Mediapart Accès illimité au Journal contribution libre au Club Profitez de notre offre spéciale