Mis en examen, Ferrand entend rester à la tête de l'Assemblée

Par

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

PARIS (Reuters) - Le président de l'Assemblée nationale française, Richard Ferrand, a fait savoir jeudi qu'il n'avait pas l'intention de démissionner en dépit de sa mise en examen pour "prise illégale d'intérêts" dans l'affaire des Mutuelles de Bretagne.