Isabelle Attard interpelle Jean-Michel Baylet

Par
Cet article est en accès libre. Découvrez notre offre spéciale ! S'abonner

Mediapart fait le choix d'un participatif sans modération a priori, merci de respecter notre charte. La rédaction peut mettre en valeur certains commentaires et se réserve le droit de supprimer tout commentaire hors sujet, répété plusieurs fois, promotionnel ou grossier.

Tous les commentaires

La Dépêche du Midi sert principalement de faire-part! c'est dire...

Il faudrait pouvoir savoir , un journaliste pour vérifier ...

Comme d'hab' les franc mac s'en sortent quoi qu'ils aient fait ces enfoirés!!

Rien à voir avec la franc-maçonnerie. Vous dérivez...

Par contre mes informations directes provenant du voisinage de ce personnage m'ont convaincu qu'il n'est pas fréquentable. Taubira vaut mille fois mieux.

Et il n'est pas indispensable de placer un PRG systématiquement dans un gouvernement.

Pour sévices services rendus.Déçu

mes informations directes provenant du voisinage de ce personnage m'ont convaincu qu'il n'est pas fréquentable. 

Je vous ai envoyé un MP à ce sujet.

Ce commentaire a été dépublié par la rédaction de Mediapart.
Ce commentaire a été dépublié par la rédaction de Mediapart.
Ce commentaire a été dépublié par la rédaction de Mediapart.

Si on tire au sort on va tomber sur des incapables, des bandits et des " porcs ", non ?

Si on tombe sur un fiché S ( la probabilité existe ) on fait quoi ?

Sarko l'interne Le Maire l'expulse.

J'adore cette idée de tirage au sort.

Ce commentaire a été dépublié par la rédaction de Mediapart.

nouveau

Mais c'est le goût bien intériorisé pour une "servitude" tout ce qu'il y a de plus "volontaire". Voilà tout. Et ça va durer. Sous des formes plus durcies. 

Ce commentaire a été dépublié par son auteur.

"Trump n'a pas frappé de femmes"

Plus exactement, il n'est pas accusé d'avoir frappé des femmes. Faute de vidéo?

Ce commentaire a été dépublié par son auteur.

> La contrainte est à prouver, après plus de dix années, c'est impossible.

Pas forcément. Il arrive souvent que la justice ait à instruire de telles plaintes bien après les faits (par exemple en cas de viol sur mineur...). Dans le cas présent, il se pourrait cependant qu'il y ait prescription.

NB : porter plainte pour atteinte à la vie privée, c'est tout autre chose.

> Informez vous un peu plus avant de prendre parti...tout en faisant croire que vous cherchez la réalité des faits.

Pour vous, un article de journal suffit à établir la réalité des accusations contre le "veau sous la mère" ? Moi je préfère l'avis de la justice. A chacun sa langue de bois. Sourire

 

 

Bof, pourtant c'est pas compliqué : il suffit de dévoiler les dessous de l'accord. Mais... Buzzfeed prend quand même soin de préciser que cette dame a en son temps attaqué en diffamation le journaliste qui a dévoilé l'existence de cet accord... L'affaire est peut-être plus compliquée que vous ne le pensez.  

> "Tant qu'à y être... N'oubliez pas de demander à l'ex-collaboratrice de Balkany, qui a été obligé de lui faire une "gâterie" agenouillée avec un pistolet sur la tempe, il y a quelques années, d'en faire autant..."

Hem.. c'était son épouse. Rigolant

> Intéressant, de savoir ce que René Magniez, médecin selon ses dires, tient tant à "couvrir"...

Comme je vous l'ai déja conseillé, essayez de ne pas réflechir qu'avec vos tripes de temps en temps. Rigolant

 

 

> http://www.liberation.fr/france/1996/07/01/une-plainte-tres-privee-contre-le-depute-balkany-vendredisa-nouvelle-compagne-l-a-accuse-devant-la-p_178239

Ah, sa maitresse de l'époque y avait eu droit aussi. Grâce à vous on apprend tout sur la canaille, merci.

> Mais il est vrai, comme vous le dites, que vos soit-disant études "médicales" remontent aux années 50...

Pire que ça. Elles remontent au millénaire précédent. Rigolant

> Ben non, c'est compliqué une transaction contient toujours une clause de confidentialité qui si elle est divulguée permet à l'une des parties d'attaquer en justice.

Oui, en droit civil.

Mais  le contrat civil est toujours présumé rédigé et signé de bonne foi par les parties qui sont libres de contracter ou pas.

Si l'une des signatures a été obtenue sous la contrainte de l'autre partie, c'est d'une part un délit pénal et d'autre part le contrat est nul.

> Ca vous suffit pas JMB n'ait pas attaqué les journalistes qui ont révélé cette affaire pour diffamation?

C'est un argument, mais cela ne prouve rien en droit. Pour un justiciable il peut-être plus intéressant d'attaquer la partie adverse de telle ou telle façon.

> Qui'il n'ait pas contesté les faits ?

Idem. D'ailleurs, il y a bien eu une plainte pénale qui a été classée. C'est un argument en sens inverse. 

Bref, on ne sait pas trop ou en est dans cette affaire.

 

 

 

Hem.. c'était son épouse " 

et donc ?

12/10/2016 12:01

> " Hem.. c'était son épouse " 

> et donc ?

Donc pas sa maitresse : CQFD. Mais tant l'épouse légitime que la (les ?) maitresses y ont eu droit aussi semble t-il ; s'il faut  - pour une fois Sourire- croire Mme Lasorgne.

Oui. Mais'est trop facile.. 

Quelle était la profession des dames?. Annie souligne que c'est très important dans le débat

"Hem.. c'était son épouse. Rigolant"

Ah ben oui, sa femme, on a le droit d'enfaire ce qu'on veut, hein!

> Ah ben oui, sa femme, on a le droit d'enfaire ce qu'on veut, hein!

Houla... Je vous laisse cette sympathique affirmation. Cultivez votre jardin en paix.

"Hem.. c'était son épouse." Je vous signale que ce n'est pas parceque c'est son épouse qu'il a le droit de l'obliger de lui faire une gâterie avec un pistolet sur la tempe. Ca démontre parfaitement quel type d'individu il est............

> "Hem.. c'était son épouse." Je vous signale que ce n'est pas parceque c'est son épouse qu'il a le droit de l'obliger de lui faire une gâterie avec un pistolet sur la tempe. Ca démontre parfaitement quel type d'individu il est............

Oui. J'ai dit autre chose ?

 

Baylet accusé de violences : le gendarme de l'époque témoigne et contredit le ministre...

http://france3-regions.francetvinfo.fr/midi-pyrenees/tarn-et-garonne/montauban/baylet-accuse-violences-gendarme-epoque-temoigne-contredit-ministre-1111303.html

C'est marrant que l'info ne soit ni dans dans la Dépêche du midi, ni dans Midi-libre, ni même dans le Journal de Millau (feuille de chou de ma ville), SEULS organes de presse (PQR) qui arrosent (en exclusivité) toute ma région (qui est fort grande en superficie) ! Organes de presse dont la "famille" Baylet (milliardaire) est l'unique propriétaire... Quand on "possède" la presse...

Presse papier de caniveau, qui n'est plus lu que par des vieux...

Vous ne "dites" ô grand jamais ! Vous vous contentez de "suggérer", toujours... C'est une "méthode" !

Baylet accusé de violences : le gendarme de l'époque témoigne et contredit le ministre...

un gendarme de la SR de Toulouse qui parle et dit la vérité, ça fait remonter ma considération envers les gendarmes surtout ceux de la BR / SR de Toulouse car ceux que j'ai eu face à moi : plus menteur-tricheur -magouilleur qu'eux tu meures ... 

 

...le ministre des collectivités locales et de l'aménagement du territoire avait répondu qu'il "y a eu une instruction judiciaire dans cette affaire et elle a été classée sans suite" mais la parution lundi 18 octobre du témoignage du gendarme de la section de recherche de Toulouse qui a enregistré la plainte à l'époque indique qu'il n'y a pas eu d'enquête à la demande du parquet de Montauban...Le gendarme évoque une deuxième audition puis la convocation de Jean-Michel Baylet qui a nié les faits dont on l'accusait. Surtout, il indique que c'est à la demande du parquet de Montauban que l'enquête a été immédiatement classée : 

"La procédure, pour nous, s’est arrêtée là. Sur instruction du procureur de la République, il n’y a pas eu d’autres actes. Jean-Michel Baylet n’a pas été placé en garde à vue, par exemple. Alors que lorsque l’on entend une personne désignée comme pouvant être l’auteur des coups, on en informe le procureur qui à ce moment-là peut décider d’une telle mesure. Là, il nous a demandé de ne plus aller au-delà. Ces déclarations contredisent celles de Jean-Michel Baylet qui évoquait encore il y a quelques jours "une instruction judiciaire", ce qui n'a pas été le cas l'affaire ayant été classée semble-t-il à la demande du parquet."...

http://france3-regions.francetvinfo.fr/midi-pyrenees/tarn-et-garonne/montauban/baylet-accuse-violences-gendarme-epoque-temoigne-contredit-ministre-1111303.html

...Dans Le Monde daté de ce mardi, un collectif de collaboratrices parlementaires évoquent, dans un texte intitulé "le harcèlement sexuel en politique doit être l'affaire de tous", le comportement de certains députés à leur encontre, parlant de "l'affaire Baupin, l'affaire Tron, l'affaire DSK et l'actuel cas Baylet"...

exact .. Rigolant

Ce commentaire a été dépublié par son auteur.

J'espère que ceux qui recommandent les tirades contres les juges complices francs-macs patin couffin sont les mêmes que ceux qui honnissent Hollande d'avoir mis en cause quelques hauts magistrats.

qu'il y ait eu des irrégularités graves dans l'affaire du fils de Jean63 est évidemment tout à fait possible. Que DES magistrats soient lâches, adeptes du service et du renvoi d'ascenseur c'est enfoncer une porte ouverte de le dire. Rien que le Loire fournit un exemple frappant ces jours-ci. On ne parle pas de Courroye ou Van Ruymbecke sur les comptes de campagne.

Mais si c'est Hollande qui le dit ...

tout à fait possible

c'est très faible ...    car c'est une énorme certitude prouvée par le dossier (j'ai écrit siffisamment de billets détaillés).

quand à ce que dit Hollande je m'en fous, les magistrats FM ne sont pas lâches, ils sont au dessus des lois .... car ils font des faux çà tour de bras pour protéger leurs "frères".

Barthès viré de Canal+ ?

c'est un scoop.

Faudrait suivre .. il est sur TMC et sa nouvelle émission intitulée QUOTIDIEN est un cop-col du petit jourlnal avec les mêmes journalistes.

ben justement j'ai suivi.

Il est producteur de son émission ( que je regarde en replay sur l'ordi même si je n'ai plus la télé j'estime qu'elle est informative ) et a emmené toute son équipe sur TF1-TMC qui lui a fait une belle offre.

En plus Canal voulait le mettre en crypté.

le nom " Petit Journal " appartenant à canal il l'a changé en Quotidien .

Je suis assez admiratif devant le jeunes Martin Weil.

Ravi de vous aider à suivre... 

Ravi de vous aider à suivre... 

vous plaisantez ?

@cogitoergosum

Vous en êtes donc des magistrats au dessus des lois ?

et là-dessus .... aucun commentaire ?

La DDM ne rapporte que ce qui sert Baylet c'est bien connu et de plus en plus (Yann Barthès a fait une enquête dans le petit journal de canal + en février 2016 lors de la nomination de Baylet comme ministre, c'était édifiant).

C'est bizarre comment vous prenez la défense de Baylet et accablez cette courageuse Isabelle Attard ! seriez-vous Toulousain ou du Lot et Garonne et à la cour du Roy Baylet ?

 

Non, je crois plutôt qu'il est "à côté de la plaque", comme on dit. Clin d'œil

Tiens, voilà une info qui ne fera pas la une de la "dépêche"

tu m'étonnes !!!!!

  • Nouveau
  • 12/10/2016 11:13
  • Par

Bon, pour gagner du temps, que celles qui n'ont pas été harcelées sexuellement dans les trente dernières années lèvent la main! On monte une "class action", on ramasse des euros bienvenus dans ces temps difficiles, et on passe à autre chose...

Après les prêtres pédophiles voici les politiciens soudards ! Les articles bas fonds sont une bonne recette pour la Presse et Mdp n'y échappe pas. Des femmes meurent sous les coups de leur mari, mais chut, les familles qui vivent avec 1100 € par mois et dont l'homme est bourré H24, ça ne rapporte rien à la Presse.

On est loin de la "chemise là" ...

tu m'étonnes,  ce type est capable de bien pire, à mon avis car il a fait étouffer l'affaire du crime de mon fils par les gendarmes, la justice, la médecine légale et son propre journal, la dépèche du midi.

Quand à la femme qui coupe le micro (remplace jmb à la présidence des rdg) et celle qui reprend derrière comme si de rien n'était pour corriger studieusement des points techniques à un texte de loi, cette complicité est inacceptable.

Tout a fait d'accord, elle est complice de Baylet ... encore sa cour ....... il faudra bien qu'un jour un jury populaire juge tous ces salauds.

Ah bon et ça empêche de dénoncer ces pourritures de politicards qui peuvent tout faire en toute impunité ?

Pas mieux .

Je ne sais pas ce que vous avez tous, avec l’inégibilité...

Et Mme Attard ?

en fait c'est nettement plus compliqué que ça : 

c'est bien expliqué ici : 

http://www.slate.fr/story/120505/ineligibilite-elus-condamnes-violences

La réalité est évidemment plus complexe. Rappelons déjà que les députés en question n'ont pas rejeté l'idée d'une peine d'inéligibilité pour les élus condamnés pour violences, ils ont rejeté l'idée que cette peine ait un caractère obligatoire, c'est-à-dire qu'elle accompagne toute condamnation de ce type, sauf décision spécialement motivée par le juge. Il est bien sûr déjà possible, avec l'arsenal judiciaire actuel, de condamner un élu violent à une peine d'inéligibilité, comme le dispose l'article L222-45 du Code pénal. Les auteurs des amendements rejetés déplorent que cette peine soit trop peu prononcée, et c'est pour cela qu'ils proposaient de lui donner un caractère obligatoire.

M-A Chapdelaine 

 

@ma_chapdelaine

@Luziadell nous avons refuse le principe des peines automatiques. Pas la peine d'inéligibilité qui reste possible bien entendu.

00:28 - 2 Juil 2016

S'exprimant sur cet amendement, la rapporteure de la commission des Lois, Marie-Anne Chapdelaine (PS), a elle expliqué que «tout au long de cette législature, on n’a cessé de me répéter en commission des lois qu’il ne pouvait être question d’instaurer des peines automatiques: il faut donner des outils au juge et le mettre en situation de les utiliser à bon escient, mais sans jamais lui forcer la main. [...] Nul doute que l’intention derrière cet amendement est bonne, mais comme on dit souvent, l’enfer est pavé de bonnes intentions. On ne juge bien un cas d’espèce qu’en appréciant toutes ses circonstances». Le rapporteur général du texte, Razzy Hammadi (PS), a lui déploré «un problème de cohérence et de philosophie» de la part de ceux qui entendaient instaurer une telle peine tout en se prononçant dans d'autres cas contre les peines plancher.

Attention, tout de même avec Baudis. C'est vrai que c'est la dépèche qui le dit mais:

http://www.ladepeche.fr/article/2005/02/25/374114-baudis-perd-contre-vsd-en-justice.html

Il y a eu d'autres procès que Baudis a gagné.

De plus j"ai lu le livre de Baudis "Halte à la calomnie" qui m'a assez convaincu et connaissant mieux Baylet maintenant au travers de plusieurs de ses frasques et son immense pouvoir médiatique (la DDM) et la justice à sa botte, me laissent penser que Baudis était une victime de ce salopard.

C'est vrai que c'est la dépèche qui le dit

La DDM ne rapporte que ce qui sert Baylet c'est bien connu et de plus en plus (Yann Barthès a fait une enquête dans le petit journal ede canal + en février 2016 lors de la nomination de Baylet comme ministre, c'était édifiant).

A chacun de juger

Prenez le temps de lire la totalité de cet entretien accordé par Manuel
Valls à la revue “Risposte Laïque”
L ’ entretien s’est tenu dans son bureau de Matignon, entre 15 heures
et 16 heures. Le journal était représenté par Jeanne Bourdillon . Manuel Valls a demandé à relire l’ensemble de l’interview, avant de
donner l’autorisation de la publier. Cet accord est parvenu à
17 heures. Si ce qui est écrit n'était pas exact, il attaquerait !
Manuel Valls : Si les
Français élisaient Marine Le Pen en 2017, nous suspendrions le processus
électoral… Riposte Laïque : Monsieur le Premier ministre, quelles sont vos premières
analyses, 24 heures après la quatrième défaite spectaculaire de l’ensemble de la gauche, depuis l’arrivée au pouvoir de François Hollande ? Manuel Valls : En 1980, Margareth Thatcher, pour laquelle j’ai énormément
d’admiration, disait, concernant sa politique : « There is no alternative ». Je dirai ce jour la même chose, il n’y a pas d’autre choix économique possible,
et je suis en place pour faire appliquer la politique décidée à Bruxelles, comme la France s’y est engagée. Le reste n’est que démagogie
et fausses promesses, que cela vienne des prétendu frondeurs ou de l’extrême droite antirépublicaine. Riposte Laïque : Vous vous réclamez souvent de la République, pour attaquer
vos adversaires, et les taxer d’antirépublicains. Pour vous, qu’est-ce qu’un républicain, en 2015 ? Manuel Valls : Un républicain est un homme qui a compris qu’il n’y a pas
d’avenir en dehors de l’Union européenne. Être contre Bruxelles, c’est combattre la République. Un républicain a compris que le mariage homosexuel, c’est une nouvelle
avancée pour plus d ’égalité. Combattre le projet de Christiane Taubira, c’est combattre la République. Un républicain sait que l’immigration est une chance pour la France.
Demander la fermeture des frontières, c’est alimenter le racisme et combattre la République. Un républicain sait que l’islam est une religion d’amour, de tolérance et de paix
. Critiquer cette religion, c’est attiser la haine contre les musulmans, et combattre la République. Un républicain sait que la gauche, c’est le camp du progrès et de la justice
sociale, alors que la droite, c’est le camp de la réaction. Critiquer la gauche, c’est donc combattre la République. Riposte Laïque : Pourtant, récemment, vous avez été qualifié de « crétin »
par le philosophe de gauche Michel Onfray. Manuel Valls : Je peux vous dire que nous avons mis immédiatement sur
écoute cet ennemi de la République, et qu’il va subir un contrôle fiscal sur vingt ans, pour que nous sachions qui
le finance. Je ne veux plus entendre parler de ce personnage, sinon je mets fin à l’entretien ! Riposte Laïque : Dans ce cas, Monsieur le Premier ministre, revenons aux
élections de dimanche. Que répondez-vous à ceux qui disent qu’il ne sert plus à rien d’aller voter, puisque, quoi qu’expriment
les Français dans les urnes, vous n’en tenez pas compte ? Manuel Valls : Vous posez une bonne question, et le gouvernement s’interroge
sérieusement sur cette piste. En effet, les élections sont très coûteuses pour la Nation. Elles ne servent pas
à grand-chose. Encore plus ennuyeux, les ministres, comme moi, sont obligés d’aller sur le
terrain pour limiter les dégâts, et, pendant ce temps là, nous ne travaillons pas sur nos dossiers. Et en plus, on se fait siffler ! Je pose
donc clairement la question, en homme de gauche qui n’a pas peur d’affronter les tabous. La preuve, je suis favorable à ce qu’on change le nom du Parti socialiste, car
socialiste ne veut plus dire grand-chose. J’ ai osé défendre Tony Blair. J’ai eu le courage de dire que les 35 heures
étaient une stupidité économique qui avait ruiné la France. J’ai multiplié les exonérations fiscales aux entreprises, faisant hurler mes
gauchistes de service. Eh bien, j’ose cette question, au lendemain des départementales : le suffrage
universel est-il de gauche, et devons-nous le maintenir? Riposte Laïque : Mais enfin, Monsieur le Premier ministre, vous déniez au
peuple le droit de choisir ses dirigeants et la politique qui va être menée? Mais c’est le retour à l’ancien Régime ? Manuel Valls : Arrêtez avec vos grandes formules, Madame, on n’en est plus
là ! Le suffrage universel a eu sa raison d’être, il y a une époque, je l’ admets. Mais à ce jour, la situation n’est plus la même. Dans un système très complexe
de mondialisation de l’économie, les dossiers sont devenus trop ardus pour que le commun des mortels y comprenne
quelque chose. Nous avons vu le désastre en 2005. On a demandé l’avis des électeurs sur le Traité constitutionnel européen, par
référendum (une belle connerie de Chirac). Tous les partis respectables ont demandé aux électeurs de soutenir ce traité,
et nos meilleurs journalistes sont allés dans le même sens. Eh bien, les Français ont fait massivement le contraire, à 55 %. Résultat,
2 ans de perdu, et il a fallu faire le traité de Lisbonne, et contourner leur vote.
De même, depuis que nous sommes au pouvoir, nous n’arrêtons pas,
inlassablement, d’expliquer aux électeurs ce qu’est vraiment l’extrême droite. Nous leur disons que le FN est xénophobe, raciste,
homophobe et islamophobe. Et bien, plus nous le disons, plus ce parti antirépublicain progresse. Nous ne
pouvons qu’en tirer les conclusions qui s’imposent, et prendre toutes nos responsabilités… Riposte Laïque : Que voulez-vous dire, Monsieur le Premier ministre ? Manuel Valls : Chère Madame, j’ai une admiration sans bornes pour les
généraux algériens qui, en 1991, ont suspendu le processus électoral pour
sauver la démocratie dans leur pays. En effet, les électeurs, sans doute trop
incultes, se préparaient à mettre au pouvoir le FIS, qui voulait instituer une République islamique en Algérie. Tout le
monde a félicité les dirigeants de leur choix de mettre fin au processus
électoral. Je vous rappelle que les Allemands ont élu démocratiquement Hitler, et qu’on
a vu la suite… Dans le contexte actuel, si les Français, en 2017, élisaient Marine Le Pen à
l’Élysée, quel serait notre devoir de Républicains, de socialistes et d’hommes
de progrès ? Peut-on croire que les millions d’enfants français de la diversité laisseraient
faire de telles choses ? Nous serions dans des émeutes de 2005 puissance cent ! Devrions-nous abandonner notre pays à la guerre
civile ? Naturellement, les organisations syndicales, en pointe dans la défense du
service public, n’accepteraient pas qu’un parti fasciste puisse diriger la France, et déclencheraient une grève générale qui
paralyserait le pays. Avons-nous le droit de laisser notre France dans les mains des nostalgiques
de Vichy ? pouvons-nous laisser un parti raciste expulser massivement des millions de
citoyens étrangers sans qui l’économie de la France ne peut pas tourner ? Faudrait-il leur permettre de casser notre belle Union
européenne ? Est-il possible de les laisser attaquer nos mosquées, et détruire l’islam de
France que nous mettons en place patiemment ? Peut-on accepter que se mette en place, dans notre France, une politique
sécuritaire où des jeunes en pertes de repères seraient systématiquement mis en prison à la moindre peccadille ? Ma réponse est très claire, chère Madame, c’est non ! Riposte Laïque : Mais enfin, cela ressemblerait à un Coup d’État. Vous auriez
le peuple de France contre vous… Manuel Valls : Vous me paraissez bien naïve, chère Madame. Rappelez-vous,
en 2002, Chirac a refusé tout débat avec le père Le Pen. Pendant quinze jours, nous avons occupé la rue. Ils étaient où, les électeurs
du FN ? Terrés chez eux. En 2005, nous avons violé le vote des Français. Vous avez vu un mouvement de rue ? Rien. Sarkozy a refusé tout débat avec Marine Le Pen. Et pourtant, les Français
ont voté majoritairement UMP. Donc, on peut suspendre des élections, il n’y aura pas de mouvements de masse, parce que nous
contrôlons les médias, et que nous mettrons en avant tous ceux qui se sont livrés à une répétition générale avec « Je suis Charlie ».
Je vous rappelle qu’on avait interdit le FN, et que tout le monde s’en est
foutu… Nous aurons peut-être quelques réactions d’activistes identitaires ou patriotes, mais cela sera très vite réglé… Riposte Laïque : Donc, si je comprends bien, vous dites aux Français que s’ils
continuent à mal voter, ils n’auront plus le droit de voter ? Manuel Valls : Je demande à nos compatriotes de se ressaisir, et de mériter le droit de vote
qui leur a été accordé. Faute de quoi, l’exécutif, en 2017, sous ma direction, prendra toutes ses
responsabilités. Si Marine Le Pen arrive en tête en 2017, je ferai suspendre le processus
électoral, j’instituerai l’État d’urgence, je ferai dissoudre le Front National pour tentative de putsch démocratique et
pour anti-républicanisme . Je le dis en me revendiquant de l’héritage de Jaurès et de Clemenceau, et,
faites-moi confiance, mon bras gauche ne tremblera pas si cette hypothèse se confirmait. Je veillerai, d’autre part, à ce que les discours réactionnaires des Zemmour,
Onfray, Rioufol et autres n’aient plus leur place sur les plateaux de télévision et dans une presse que
nous subventionnons. Pour sauver la République, j’interdirai enfin que la formidable liberté que
permet Internet ne soit dévoyée par des revues comme la vôtre et d’autres,
pour attiser la haine et diviser les Français. Pas de liberté pour les ennemis de la liberté ! C’est le message que je souhaitais faire passer, à travers votre site, Madame,
à tous les Français qui votent mal. L’entretien est terminé, vous pouvez quitter ce bureau. Propos recueillis par Jeanne Bourdillon Ce type fait penser à Robespierre qui envoyait à la guillotine tout ce qui le
dérangeait, même ses amis ! De toute évidence, nous sommes là gouvernés par un homme dangereux ,
un parano enfermé dans sa folie du pouvoir absolu, qui nous mène tout droit
vers un bain de sang général. Il en a trop dit, c’est un exécutant aveugle du plan mondial de mise en
esclavage de l’humanité – il n’y a même pas à discuter avec un pareil
personnage, il faut le neutraliser au plus vite ! Il est aussi grave que
Ceausescu, qui une minute avant son exécution vociférait encore et menaçait
tout le monde, n’ayant même pas réalisé qu’il était fichu.

Ce commentaire a été dépublié par son auteur.

Marrant comme les allégations d'un média nommé "buzzfeed" (tout un programme...) sont prises ici pour argent comptant.

Encore un peu, Médiapart et Mme Attard trouveront leurs infos (fiables, recoupées) dans The Sun.

N'importe quoi.

Vous n'avez qu'à traiter Lenaïg Bredoux de complotiste tant que vous y êtes.

Il y a une vidéo prise dans l'Assemblée Nationale de l'intervention de Mme Attard.

Et alors ?

Vous croyez que l'attachée parlemntaire de JMB est aller porter plainte pour le plaisir ? et que JMB lui a donné du fric pour qu'elle se taise ? s'il n'avait rien fait réellement c'est lui qui aurait porté plainte ce qu'il sait très bien faire .. puisque ses amis (plutôt ses frères FM) les magistrats le sauvent à chaque fois.

STOP les conneries.

Lui il est comme Sarko il n'a rien fait puisque les juges corrompus rendent toujours des non-lieux.

Moi, je crois juste qu'une plainte n'équivaut pas à une condamnation, encore moins quand la plaignante retire ensuite sa plainte. Mais je conçois que ce soit une insupportable prudence aux yeux de certains ici, prêts à piétiner la présomption d'innocence pour le plaisir de clouer au pilori un politicien antipathique.

une première vidéo :

Isabelle Attard argumente son intervention à l'Assemblée Nationale au sujet de l'affaire Baylet © Mediapart

Le lien de l'intervention d'Isabelle Attard à l'AN

http://www.lcp.fr/la-politique-en-video/lassemblee-isabelle-attard-interpelle-jean-michel-baylet-sur-une-plainte-pour

Annie, je pense comme vous. Il y a toujours une raison aux choses, aux actes.

 drape de vieux secrets enfouis personnels, pas très avouables, dont vous voulez à toute force vous dédouanner... Au moins, inconsciemment.

je pense exactement la même chose.

Bravo Mme Attard, que pourtant je n'apprécie pas politiquement pour avoir navigué notamment chez "Nouvelle Donne", avide d'une place. Mais peut-être me trompé-je, peut-être votre démarche est-elle sincère. En tous cas, pour moi, ce Baylet est une horreur.

Après DSK, Tron, récemment Baupin, Baylet, un fn dont j'ai oublié le nom mort de façon curieuse, la vie politique française est traversée de programmes de fond de culottes, les obsédés font un parti plus nombreux que les autres, et qui   transcende les clivages. C'est pourquoi ils se renvoient si aimablement la balle mais qu'ils renaclent à améliorer le fonctionnement de la justice ?

 

Le veau sous la mère a ses crises, un début d'encéphalopathie sans doute. Hollande aura systématiquement "choisi" des branques, comme sarko la rachida. Il ne manque plus que ce baylet se mette "candidat", comme les datis, montebourg, macrons.

Ce type est minable et dangereux, mais protégé par sa cour (dont les journalistes de la DDM qui ne branlent rien ou écrivent des articles "orientés" pour ne pas le citer, Frédéric Abéla, dans l'affaire qui  me concerne personnellement sur mort étr'ange de mon fils de 24 ans en sept 2008).

Un funeste membre de cette caste indigne que nous devons éliminer puisqu'on se débarrasse des parasites, des nuisibles.

La révélation d'Isabelle ATTARD brosse le portrait d'un personnage médiocre, abusant de son pouvoir, sans aucun respect élémentaire pour une subordonnée a qui il a offert quelques billets pour prix de son silence. Consternant.

C'est Baylet tel qu'il est  ... bien décrit.

Ne sommes-nous pas dans l'exagération ? Après tout Baylet nous dit que l'enquète l'a innocenté !

D'ailleurs qui nous dit que cette jeune femme n'est pas une nudiste -exhibitioniste- masochiste et interessée en plus ?

   Faisons confiance à la Justice de notre pays à l'instar de nos politiques toujours ennuyés par nos " journalistes" en mal de scoop ....

C'est vrai quoi, pauvre Baylet victime... Un moment de recueillement...

Vous êtes décidément impayable ; à force, je penche pour "coupable".

Edit (Piaf) : Bon, ça devait être du second degré...

Une érotomane dangereuse, assoiffée de vengeance ? Quand on voit baylet on comprend ! Sourire

Si ce commentaire est un gag au 2 ème degré ce n'est pas mauvais. En revanche, lu au 1er degré, il est soit naïf, soit orienté. Je ne souhaite pas commenter davantage ...

gag au 2 ème degré

Autant pour moi, je manque d'humour :-)

 

Cet état est une crapulocratie ,  sans honte, sans vergogne, sans justice avec le vol de la population pour seul objectif.

Et on fait des journaux pour discuter encore des ces crapules. Eliminons les et passons à autre chose.

Merci à Isabelle ATTARD et à  LÉNAÏG BREDOUX de dénoncer le comportement de cet individu qui est tout de même Ministre ! Il faut le faire !

Nous sommes vraiment dans une République bananière !

Les nombreuses victimes de la Justice dont vous pouvez voir les affaires dans l'Edition Participative :

https://blogs.mediapart.fr/edition/critique-raisonnee-des-institutions-judiciaires

ne sont pas surprises du comportement de la Justice corrompue qui blanchit les frangins et qui condamne les innocentes victimes !

Jacques LECOQ

 

  • Nouveau
  • 12/10/2016 21:20
  • Par

Merci Mme Attard pour votre engagement et votre combativité !

Que l'affaire soit ré-éxaminée et soumise à un jury citoyen pour que Mr Baylet soit jugé pour ses actes. Outre le fait qu'il soit honteux qu'une personne riche puisse acheter le retrait d'une plainte, l'abus de pouvoir du fait d'une position hierarchiquement dominante doit pouvoir être jugé indépendemment de la transaction. Existe-t-il des voies légales pour qu'un citoyen X, une association ... demande la requalification des faits afin que l'affaire puisse faire l'objet d'un second recours en justice ?

> Existe-t-il des voies légales pour qu'un citoyen X, une association ... demande la requalification des faits afin que l'affaire puisse faire l'objet d'un second recours en justice ?

C'est probablement prescrit depuis le temps.

Brigitte Lahaie, pourquoi donc poster en gras ? Je recommande malgré tout...

Cette baylet, surnommée "folcoche" ?

http://www.linternaute.com/actualite/politique/1279990-marie-france-baylet-qui-est-la-femme-de-laurent-fabius-et-ex-de-jean-michel-baylet/

Brigitte Lahaie, c'est un peu gras aussi... Déçu

Vous avez tort.... Elle a animé une très belle émission radio pendant vingt ans ... A qui tous les vulgarisateurs, planning famillial, centre sociaux et autres féministes pourraient se référer.

  • Nouveau
  • 12/10/2016 22:32
  • Par

BAYLOT potentat local les seigneuries qui se croeint tout permis avec ses médias en appui !

Triste France la France des copains et coquins mais les français aiment ça ils les réélisent pas moi pas nous fini

  • Nouveau
  • 13/10/2016 09:16
  • Par

Il y a quand même des choses assez simples à comprendre, même en tenant compte de la présomption d'innocence (parfois sélective).

Cette attachée parlementaire a déposée une plainte à la gendarmerie contre un potentat politique régional, en sachant qu'en faisant cela sa carrière serait finie.

Il est donc difficile de penser qu'elle a menti, avec les risques judiciaires que cela comporterait en plus.

De plus, elle allait devoir faire face à une clique qui allait l'encercler par un paquets d'avocats pour la mettre en pièce, à la peur d'affronter des gens dangereux, à une médiatisation qui allait la détruire un peu plus, La Dépêche du Midi en particulier.

Sa famille, ses enfants, si elle en a seraient jetée en pâture à la presse.

Qui peut, après réflexion, faire face facilement à tout ça?

Alors elle a accepté d'en finir sûrement avec cette situation, en acceptant l'argent de cet homme. Pourquoi Baylet aurait-il payé s'il n'avait rien à se reprocher?

Les attachées parlementaires sont des jeunes femmes qui sortent souvent de trois années d'étude à Sciences Po et ne connaissent en général rien à la réalité des marigots où s'entre-dévorent les politiciens.

Elle est probablement loin d'être la seule à avoir été agressée par son patron "parlementaire".

D'autre part, pourquoi, une député, qui sait qu'elle va être isolée, qu'elle devra faire face à l'indifférence ou aux attaques de ses pairs, prendrait-elle le  risque d'être condamnée pour diffamation, si elle n'avait pas certaines preuves en main.

Pourquoi ce type, avec tous les moyens et les relations dont il dispose ne l'attaque-t-il pas en diffamation pour laver son "honneur" ?

La justice aurait pu instruire cette affaire et tout retrouver : la plainte à la gendarmerie, probablement accompagné d'un certificat médical, et la trace de l'argent versé.

Mais bon, après dix ans, il y a prescription pour les plaintes pour coups et blessures, et pour les agressions sexuelles, y compris le viol.

Donc, ce type n'a rien à gagner à faire monter la mayonnaise et crier sa soi-disant innocence.

Puisqu'il ne craint plus rien de la justice, il faut simplement étouffer cette affaire sur le plan médiatique. Ce qui n'est pas gagné d'avance.

ps : quelqu'un pourrait-il m'expliquer svp la signification du message "Le jeton CSRF est invalide. Veuillez renvoyer le formulaire.", lorsqu'il apparaît après le clic sur "Publier"?

Alors elle a accepté d'en finir sûrement avec cette situation, en acceptant l'argent de cet homme. Pourquoi Baylet aurait-il payé s'il n'avait rien à se reprocher?

La réponse est dans la question !  on ne paie pas quelqu'un pour qu'il se taise si on rien à se reprocher ..

Le cas Baylet mérite un livre complet. En 2014, il était mis en examen pour une affaire de frais de bouche. Il a aussi imposé une très proche, Sylvia Pinel, qui a succédé à Baylet à la tête du PRG après avoir été ministre sans laisser de souvenirs impérissables. 

Le train de vie de Baylet, éligible à l'ISF, est somptuaire et corrobore sa déclaration de patrimoine qui le désigne comme le plus riche ministre de Valls. Comme défenseur du peuple de gauche, on fait mieux.

 

 Comme défenseur du peuple de gauche, on fait mieux.

exact à développer ... 6,5 millions d'euros il peut en distribuer pour étouffer les affaires louches (voir l'affaire de mon fils ) et les faire "oublier" par son journal la dépèche du midi.

Ce qui est assez amusant c'est quand Mme Attard explique pourquoi elle est intervenue lors d'un débat qui n'avait rien à voir.

http://www.slate.fr/story/125751/isabelle-attard-parler-assemblee-nationale-baylet

c'est mignon comme tout... Ce serait parce que le groupe Écologiste a disparu qu'elle se retrouverait non -inscrite.

elle a démissionné d'EELV il y a belle lurette pour rejoindre le machin Nouvelle Donne ( qui selon Bruno Gaccio son Co-fondateur allait " bouffer " EELV en 2 coups les gros ) 

elle siégeait sans complexe avec le Groupe qui lui avit permis d'être élue dans une circonscription réservée à EELV par le PS en 2012 au détriment d'un élu implanté localement.

Elle a dirigé un musee où l'on voit une belle tapisserie avec une belle comète. Pour ne pas en devenir une c'est "3615 j'existe " sur tous les fronts depuis que le PS a du plomb dans l'aile. Tout pour rester près de la gamelle.

Après ça ne lui donne pas tort sur le fond mais " buzzfeed " ça lui va bien...

Les coups d'éclat du style " je retire ma confiance à ce gouvernement "  alors qu'elle avait déjà adhéré à ND rendent suspect la sincérité desdits éclats.

J'ai vérifié elle a quitté ND ( pas d'avenir ) 

https://blogs.mediapart.fr/les-invites-de-mediapart/blog/210615/pourquoi-nous-quittons-nouvelle-donne

je m'étonnais qu'elle parle du manque de soutiens de ses " collègues écologistes "

Je n’ai eu aucun message de soutien, écrit du moins, de la part de mes collègues écologistes. Karine Berger [députée PS des Hautes-Alpes, ndlr] m’a dit “Bravo Isabelle” dans la salle des quatre colonnes quand elle a rejoint l’hémicycle

Un poil gonflée la dame...

drôle de démonstration pour en arriver à dire qu'elle ment !  n'importe quoi.

Non elle ne ment pas. 

Elle saute sur tout ce qui bouge pour exister.

Ce n'est pas la première fois que je pointe son parcours chaotique et opportuniste. 3615 j'existe.

et j'ai écrit " après ça ne lui donne pas tort sur le fond " 

Isabelle Attard a eu le courage de dénoncer un acte de violence et l'auteur est capable de dire que le procureur a classé le dossier sans suite. Or on connaît ces classementw, ils sont tous très choisis selon que vous serez puissant ou misérable. Selon la dame, il  n'y a même pas eu de procès. Et comment ose-t-on couper le micro à une intervention de la sorte ? Cet état a tellement peur de la vérité, il veut tellement montrer sa belle âme qu'il en devient maffieux. Je languis qu'ils partent du paysage, quelle horreur cette gauche bâtarde qui se décline plus qu'à droite.

Isabelle Attard a eu le courage de dénoncer un acte de violence et l'auteur est capable de dire que le procureur a classé le dossier sans suite. Or on connaît ces classementw, ils sont tous très choisis selon que vous serez puissant ou misérable

merci de le préciser pour ceux qui n'auraient pas encore compris    +++++++++++++

Classement sans suite, non lieu, ne prouvent pas l'innocence ! Uniquement, que le juge n'avait pas les éléments  nécessires pour fonder une sanction. 

Briser l'omerta qui protège les abus, c'est essentiel..

Violences et discriminations doivent être portées sur la place publique. 

> Classement sans suite, non lieu, ne prouvent pas l'innocence ! Uniquement, que le juge n'avait pas les éléments  nécessires pour fonder une sanction.

Normalement, on est présumé innocent et c'est la culpabilité qui doit être prouvée...

Classement sans suite, non lieu, ne prouvent pas l'innocence !

Ben si, quand même,

En France, le droit veut qu'on juge sur des preuves... Pas sur des soupçons, par sur des ragots, pas sur des intentions, pas sur des croyances. Il faut avoir au moins des commencements de preuves pour instruire. Et pas seulement des animosités, des antipathies, des rancoeurs, mêmes parfaitement compréhensibles.

C'est notre honneur, et pour ma part, j'espère que ça restera comme ça. J'espère que jamais on ne jugera sur dénonciation sans preuve.


Il ya de nombreuses façons d'administrer la preuve, les moyens ne manquent pas..

> En France, le droit veut qu'on juge sur des preuves...

C'est faux. Comme assesseur au tribunal pour enfants je sais de quoi je parle. Aucun jugement ne se fonde sur une ou plusieurs preuve(s).

Tout à fait Michel.

Il est bizarre votre tribunal. On peut savoir lequel?

we sign it - #BayletDémission Lettre ouverte au Président de la République

#BayletDémission Lettre ouverte au Président de la République

Signer la lettre ouverte
 

Monsieur le Président de la République, nous vous alertons au sujet d’un grave problème concernant votre gouvernement. Vous avez nommé en février 2016 Jean-Michel Baylet Ministre de l’Aménagement du Territoire.

Depuis 2005, plusieurs journaux, dont France Soir et Buzzfeed News, ont pourtant rapporté le calvaire de la victime d'une agression de M. Baylet.

Monsieur le Président de la République, en 14 ans, jamais M. Baylet n’a contesté ces faits. Ni en public, ni devant la justice. Les juges l’ont même souligné lorsqu’ils ont condamné France Soir pour divulgation de sa vie privée en 2005 : malgré l’extrême gravité des faits qui étaient rapportés, M. Baylet n’a pas souhaité attaquer le journal pour diffamation.

Après 2005, M. Baylet s’est muré dans le silence. Jusqu’à ce mardi 11 octobre 2016.

Monsieur le Président de la République, en 14 ans, jamais M. Baylet n’a contesté ces faits. Ni en public, ni devant la justice. Les juges l’ont même souligné lorsqu’ils ont condamné France Soir pour divulgation de sa vie privée en 2005 : malgré l’extrême gravité des faits qui étaient rapportés, M. Baylet n’a pas souhaité attaquer le journal pour diffamation.

Après 2005, M. Baylet s’est muré dans le silence. Jusqu’à ce mardi 11 octobre 2016.


Lire la suite...

 

PREMIERS SIGNATAIRES

Isabelle Attard, députée du Calvados
Julien Bayou, porte-parole national EELV
Benjamin Bayart
Manuel Dorne, blogueur korben.info
Sam Karmann, acteur
Mathile Larrère, historienne
Nathalie Perrin-Gilbert, maire du 1er arrondissement de Lyon
Emmanuel Poilâne, directeur général de France Libertés
Sandra Regol, porte-parole nationale EELV
Raphaëlle Rémy-Leuleu, porte-parole d'Osez le féminisme !
Christian Salmon, écrivain
Thomas Watanabe-Vermorel, porte-parole national Parti Pirate

Sarah Albert, citoyenne
Youssef Ben Amar, maire adjoint d'Allonnes et rappeur
Assia Benziane, maire adjointe Fontenay-sous-Bois
Jérôme Choain, ingénieur et blogueur
Elen Debost, maire adjointe EELV du Mans
Magali Deval, coresponsable de la commission LGBT EELV
Jérôme Gleizes, conseiller de Paris EELV 
Jean-Sébastien Herpin, secrétaire régional EELV Centre
Annie Lahmer, conseillère régionale EELV Île de France
Charlotte Marchandise, maire adjointe de Rennes, candidate à la présidentielle
Sophie Nicklaus, conseillère fédérale EELV
Rosalie Salaün, ex pp Jeunes Écologistes, bureau de la com féminisme
Philippe Sprang, journaliste
Super Châtaigne, justicier - candidat à la présidentielle
Séverine Tessier, ex Secrétaire générale de l’Union syndicale des collaborateurs parlementaire USCP UNSA
Frédric Toutain, citoyen
Alexandre Voisin, co-coordinateur des Jeunes Écologistes Béarn
 

Ouah super merci pour cette info !

Hollande est au pied du mur et s'il ne fait rien ça va lui revenir à la gueule.

Je diffuse l'info et la pétition sur facebook.

  • Nouveau
  • 20/10/2016 13:34
  • Par

BRAVO merci Annie Lasorne de diffuser cette info capitale.

Il faudrait même faire un billet qui serait plus visible car avec les recos on pourrait le faire monter dans les pluss recommandés et les plus lus. 

Je l'écrirai bien mais j'en ai déjà assez écrit sur lui dans le cadre de mon affaire je suis archi-repéré !

J'ai signé la pétition il y une heure  = 900 signatures et maintenant à 13h30 on est à 1300.

  • Nouveau
  • 20/10/2016 13:59
  • Par

J'ai déjà écrit sur cette affaire en mars 2016 mais personne n'a regardé :

https://blogs.mediapart.fr/jean63/blog/110316/la-transaction-secrete-entre-baylet-et-son-ex-collaboratrice-qui-l-accusait-de-violences

Voilà comment j'ai été traité par la DDM de Baylet :

https://blogs.mediapart.fr/jean63/blog/110714/jean-eudes-comment-la-depeche-du-midi-enfonce-le-pere-de-jean-eudes

https://blogs.mediapart.fr/jean63/blog/101214/la-depeche-du-midi-souriez-vous-etes-censure

 http://blogs.mediapart.fr/blog/jean63/140214/jean-eudes-letrange-censure-de-la-depeche-du-midi

Depuis que Jean-Eudes est mort de façon étrange à Toulouse le 26 septembre 2008, le journal local La Dépèche du Midi n'a cessé de mentir ou de refuser de publier un article objectif sur mon combat et a censuré mes commentaires sur le sujet.

Comment interpréter cette OMERTA du journal de Jean Michel Baylet, le patron du PRG (parti radical de gauche, celui de Tapie et Taubira) qui domine toute la région, c'est bien connu. Un patron de mafia ?

_______________________________________________

http://blogs.mediapart.fr/blog/jean63/121014/jean-eudes-et-azf-la-depeche-du-midi-continue-me-censurer

Je le constate même depuis le changement de maire ( Pierre Cohen PS, remplacé par Moudenc UMP ) et le départ en retraite du procureur de la Ripoublique Michel Valet fin septembre 2014.

A cette occasion j'ai signalé mon affaire totalement verrouillée par ce procureur Valet en mettant les liens vers mon blog.

Le commentaire a dû rester un 1/4 d'heure avant d'être supprimé ( je suis SNCF-JUSTICE ) :

http://www.ladepeche.fr/article/2014/07/11/1916905-pierre-yves-couilleau-futur-procureur-de-toulouse.html

et ici idem :

http://france3-regions.francetvinfo.fr/midi-pyrenees/2014/09/30/la-retraite-de-michel-valet-ou-chapeau-bas-un-procureur-de-la-republique-561856.html

Hier un article sur l'inauguration de l'Oncopole, implantée à la place de l'usine AZF qui a été détruite le 21 septembre 2001 par une terrible explosion qui a fait plus de 30 morts et des milliers de blessés.

http://www.ladepeche.fr/article/2014/10/11/1969952-le-premier-ministre-inaugure-l-oncopole.html#xtor=EPR-1

Pierre Grésillaud a rédigé un blog médiapart avec des billets très précis et fouillés sur les carences et les magouilles de l'enquête officielle.

J'ai mis en commentaire de cet article sur l'oncopole dans la DDM, indiquant les anomalies de cette enquête dont ces billets :

http://blogs.mediapart.fr/blog/pierre-gresillaud/170913/azf-le-cable-63-kv-d-edf-rte-sous-scelles-est-un-faux

http://blogs.mediapart.fr/blog/pierre-gresillaud/111113/laffaire-azf-sujet-tabou-mediapart

Lui aussi a tenu 1/4 d'heure et a été supprimé !!!!!!!!!!!!!

CENSURE par la dépèche du midi des  commentaires sur les sujets "explosion AZF" et "mort étrange de Jean-Eudes LOMBARD"  ......... bizarre non ?   voilà  6 ans qu'ils me censurent à la DDM.

J'ai écrit 100 fois à Frédéric Abéla ( le journaliste qui m'est attitré pour empêcher que mon affaire soit connue à Toulouse ) et ses collègues Jean Cohadon et Gilles Souillès, pas de réponses ... OMERTA de la MAFIA Toulousaine.

Le patron de la Dépèche du Midi est Jean-Michel Baylet ( PRG proche du PS ), le sénateur bien connu comme cumulard (d'ailleurs pas réélu sénateur cette fois-ci..) qui impose sa loi sur toute la région Sud-Ouest et fricote aussi bien avec le PS qu'avec Sarkozy ( facile de trouver les articles de presse qui en parlent ).

CONCLUSION : les médias participent ACTIVEMENT avec les gendarmes, la police, la médecine légale et la justice à l'étouffement d'enquêtes SENSIBLES ........ cherchez l'erreur.

Pour le Sud-Ouest ( Toulouse et sa région : 10 départements,  la dépêche du midi est le seul média qui détient le monopole de l'information ).

http://blogs.mediapart.fr/blog/jean63/091114/toulouse-jean-eudes-wilfried-une-mere-se-bat-depuis-5-ans-pour-la-verite-sur-la-mort-de-son-fils

Comment se fait-il que je ne puisse "recommander", ce billet , la ru-brique recommander, n'apparait même pas ..........? ce doit être mon ordi qui est vraiment trop vieux et évite des cases ?????????

Vraiment !

à moins que le club med, nous amène en promenade ,loin des tracas du temps , pour nous épargner une réalité difficile à supporter !

Ce commentaire a été dépublié par son auteur.

Pareil pour moi, la reco est enregistrée mais ne s'affiche pas ..

Je l'ai signalé à Lenaïg Bredoux.

Comment se fait-il que je ne puisse "recommander", ce billet , la ru-brique recommander, n'apparait même pas ..........? ce doit être mon ordi qui est vraiment trop vieux et évite des cases ?????????

Vraiment !

à moins que le club med, nous amène en promenade ,loin des tracas du temps , pour nous épargner une réalité difficile à supporter !

  • Nouveau
  • 20/10/2016 21:32
  • Par

Une pétition et une lettre somment Hollande de limoger Jean-Michel Baylet

LE SCAN POLITIQUE - La ligne de défense avancée par le ministre, accusé en 2002 de violences par son ancienne collaboratrice, a depuis été mise à mal par un gendarme, témoin à l'époque.

C'est très grave ce qu'il a fait Baylet mais ça ne m'étonne pas de lui, il y a pas mal de temps que j'ai compris qui est ce goujat imbu de sa fortune et de son pouvoir démesuré .. IL FAUT LE FAIRE TOMBER CE dangereux personnage ... et merci à ce gendarme qui fait remonter la profession dans mon estime.

"Auprès de Buzzfeed, le gendarme qui avait alors recueilli la déposition de la plaignante décrit un «visage tuméfié, elle était très marquée. Les pommettes gonflées, les yeux gonflés. Il y avait des hématomes: c'était bleu, gonflé. Elle avait le visage bouffi, traumatisé». La plainte initialement déposée par la victime a été abandonnée à la suite d'un accord transactionnel secret conclu entre les deux parties quelques années après les faits."

  • Nouveau
  • 21/10/2016 11:56
  • Par

La journaliste Marie Kirschen Journaliste chez BuzzFeed News, a recherché le gendarme qui a enregistré la plainte de l'ex-collaboratrice de JM Baylet. L’un des gendarmes qui a enquêté sur les violences graves dont était accusé Jean-Michel Baylet a accepté de témoigner auprès de BuzzFeed News. Il contredit la défense du ministre et revient sur le rôle joué par le procureur de l’époque.

https://blogs.mediapart.fr/jean63/blog/211016/toulouse-comment-la-justice-etouffe-les-affaires-concernant-jean-michel-baylet

Ce commentaire a été dépublié par son auteur.
Ce commentaire a été dépublié par son auteur.
Ce commentaire a été dépublié par son auteur.
Prolongez la lecture de Mediapart Accès illimité au Journal contribution libre au Club Profitez de notre offre spéciale