Les terres de la ZAD attisent les convoitises du monde agricole

Par

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

C’est la nouvelle bataille de Notre-Dame-des-Landes mais elle ne se livre pas sur les barricades ou dans les champs bocagers. Elle oppose diagrammes de la chambre d’agriculture et cartographie participative, diapos de statistiques et relevés topographiques. Son enjeu est essentiel pour quiconque se préoccupe de la portée politique de ce qui se joue sur la ZAD la plus célèbre de France : à qui vont revenir ses terres sauvées du béton et au profit de quel monde ?