Acte 48 des gilets jaunes: «Taper les gens à terre, c’est les ordres?»

Par

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Toulouse, de notre correspondant.– « Le SDF, aidez-le, il va crever, miskin ! » Le sans-abri durement touché à l’œil, hagard et pris en charge par les medics en milieu d’après-midi dans la rue Bayard, au centre de Toulouse, sous une pluie de gaz lacrymogène, n’est pas mort. Mais comme nombre de manifestants, il aura passé une après-midi éprouvante.