François Baroin «oublie» de s’appliquer la rigueur

Par et

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Pour François Baroin, «la rigueur n'est pas un gros mot». Mais dans son cabinet, c'est un vain mot. L'homme qui, depuis le mois de juin, annonce à tour de bras vouloir réduire les déficits publics ne s'applique pas à lui-même ses propres exigences, contrairement à ce qu'il affirme. Alors qu'officiellement son cabinet n'est composé que de 20 conseillers, comme exigé par Nicolas Sarkozy en juin, Mediapart en a retrouvé 34 grâce à un organigramme interne que nous nous sommes procuré.