13-Novembre: 5 ans après, une mémoire toujours vive

Par
Cet article est en accès libre. L’information nous protège ! Je m’abonne

Tous les commentaires

Tiens, mais c'est notre abonné qui a prétendu que la question ne consiste pas à savoir si "l'islam est compatible avec la laïcité", alors que tous les pays islamiques du monde permettent d'obtenir une réponse rapide et claire...laughing

C'est aussi l'abonné qui ne connaissait pas ou interprétait mal l'article V ("Police des cultes" ) de la loi de la laïcité de 1905, comme la grande majorité des Français...laughing

C'est donc l'abonné qui ne savait pas que parler stricto sensu d'une séparation entre l'État et les cultes est une erreur d'interprétation ou de compréhension de la loi, que de nombreux perroquets commettent dans les médias qui propagent cette erreur. Ces perroquets dont vous faites partie de toute évidence n'ont jamais fait l'effort de réfléchir avec le texte complet de la loi sous les yeux.. 

C'est aussi l'abonné qui fait des erreurs de logiques de raisonnement à tout bout de champ, faute d'avoir appris à raisonner rigoureusement au moyen d'une solide formation scientifique et qui est même capable de construire son argumentation sur un oxymore en introduction de son commentaire (il y a environ une semaine)... laughing

Bref, c'est l'abonné qui a le nez tellement enfoncé dans son fanatisme de gauche qu'il ne sait pas lire et comprendre le monde pour ce qu'il est et n'a aucun regard critique vis-à-vis de lui-même, comme tous ceux qui méprisent la recherche de la "vérité"... frown

Tiens, malgré tout, cadeau pour vous qui cherchez l'espoir et l'espérance dans une idolâtrie mortifère ayant déjà déjà prouvé son grand danger mortel pour l'Homme.

À lire très, très, très lentement.

Jusqu'à quel point, l'espoir est toujours possible pour nous ?
Etranche propriété de l'espérance, elle ouvre un possible mais reconnaît du même coup ne rien connaître de sa réalisation.
Espérer, c'est se vouer à, se vouer à un appel, à un avenir qui nous serait dédié.
L'espérance ne se mesure pas à sa force de réalisation, mais paradoxalement, à la promesse qui la fait naître.
Et l'espérance intervient de façon tout à fait novatrice...

Bonne nuit.

Je préfère 1000 fois à votre soupe indigeste les oies sauvages en formation en V qui passent en ce moment au-dessus de chez moi pour faire une pause avant de reprendre leur grand voyage, 4 fois depuis une semaine dont la dernière fois il y a environ 10 min. Elles me touchent infiniment plus alors que vos paroles qui sont déjà une amorce pour l'autre grand voyage dont on ne revient pas... 

Tiens, mais c'est notre abonné qui a prétendu que la question ne consiste pas à savoir si "l'islam est compatible avec la laïcité", alors que tous les pays islamiques du monde permettent d'obtenir une réponse rapide et claire..

Vous tronquez mes propos ce qui est d'une malhonnêteté intellectuelle qui vous caractérise bien en même temps que ce simplisme imbécile qui vous fait ne percevoir que 10 à 15 % de ce que vous vous donnez la peine de lire soit pas plus de quinze lignes. Je vous mets au défi de republier un commentaire de ma part disant ce que vous prétendez me coller. J'ai écrit que la question n'était  pas la compatibilité de l'Islam avec la laïcité, mais les actes et les pratiques des musulmans dans la sphère publique comme pour toute autre religion dont la vôtre qui par ses pratiques passées a contraint la République à la séparation des Eglises et de l'Etat. 

Sur le paragraphe sur l'article V, vous êtes carrément comique. Il stipule justement les pratiques alors que vous vous parlez de l'Islam (que vous décrétez incompatible avec la République, ou avec la laïcité alors que l'article V considère l'exercice (les pratiques) et non le fond de ces religions. Vous publierez mon propos et votre propos, et vous passerez une fois de plus pour un parfait imbécile ... ce qui vous fera un bel appariement avec vos propos stupides.  Par ce propos vous montrez votre paresse et votre intolérance au débat.

Dois je en conclure votre incompatibilité avec la République et avec la laïcité  ? 

Quant à me ressortir ce laïus d'un mauvais traducteur de Saint Augustin pompeux et inintéressant en ce qui me concerne , ayant en commun avec les patates Fontenay,  c'est assez marrant. Encore un poncif dont vous ne saisissez que la superficialité... mais de fond vous n'en saisissez rien.  De Saint Augustin vous n'avez vu que la couverture de l'ancienne traduction qui me convient, ma foi très bien , celle de Boyer m'indifférant totalement. 

Trouvez donc autre chose... 

Et vous n'êtes pas à la hauteur pour prétendre réviser quoi que ce soit dans quel que texte sacré que ce soit. Pour cela il faut accepter de se cultiver vraiment et donc de se livrer à une dialectique que vos capacités cérébrales ne vous permettent pas parce que vous ne les avez entraînées qu'à accepter que du monocorde, monolithique et que vous en avez atrophié les capacités critiques. 

Vous ne pouvez donc  pratiquer que la réduction de propos quitte à les déformer, pour les caser, du moins vous le tentez, dans les boîtes dont vous disposez... c'est à dire fort peu et fort médiocres. 

Manque de bol... je suis irréductible. La preuve. 

 

N'oublions pas 1) que le capitalisme porte la guerre comme la nuée porte l'orage, 2) qu'on croit mourir pour la patrie alors qu'on meurt pour des industriels dont marchands de canons, 3) que les planqués du "Armons-nous et partez" devraient d'autant plus fermer leur clapet à bla-blas BBR que "Grand soldat" un jour, génocidaire toujours, #Nuremperg @CPI, que 4) ... 

mauditesoitlaguerre-copie-2
... et que 5)...

Leur guerre, nos morts © Charles Robin

À ce stade, je retiens mon souffle pour rappeler une phrase inscrite en noir sur le socle de la statue de la République à Paris, derrière les bouquets de fleurs et bougies silencieuse du deuil, je cite : « Fabius a voulu cette guerre »... Et je conclus en moi-même que se planquer sous les dépouilles de nos morts pour parer ses velléités bellicistes (génocidaires ?) de probité candide et de lin blanc est... comment dire ?... je laisse à chacun et chacune le soin de trouver le qualificatif idoine.

BANALITÉ DU MAL... Ho Macron et collabos, remisez FISSA au chenil vos nazillons gazeurs-matraqueurs de nos enfants, bientôt tueurs ?...

Hebdo #92: Éducation nationale – risque d’implosion à tous les étages + commentaires

... sinon vous (sommités et personnels exécutants) recevrez le juste châtiment de vos immonditudes bien plus rapidement que vous ne le croyez.

CAPITO ?

???????

"qu'il ne sait pas lire et comprendre le monde" ce qui signifie que VOUS vous savez ? il y a des moments, des situations, où il la priorité est au recueillement, et où il est urgent de regarder au dessus de SON nombril.Vous me semblez assez peu éveillé.

Réveillez vous !!!

Avant le 13 novembre, jour ô combien funeste, on savait déjà que les Frères musulmans étaient contre toutes formes d'art ! En Égypte, ils n'avaient laissé aucun doute sur leur dessein obscur qui consiste à enfermer tous les instants de la vie...dans les délires d'une religiosité démoniaque ! Ces vrais va-nu-pieds hypocrites sont de véritables ennemis. Il ne faut leur laisser aucun espace, leur permettant de méfaire, sur nos vies comme sur nos intérêts !

Ok pour les frères musulmans.

Qu’en est il de la folie scientiste actuelle de macron et sa bande( tout aussi dogmatique et démoniaque) à qui on pourrait faire le même grief sans que cela ne vous émeuve particulièrement ( ceci dit la focale permanente sur les musulmans participe sûrement de cela)?

Qu’en est-il des enculeurs de chèvres milliardaires saoudiens ou quataris à qui on remet la légion d’honneur et à qui on laisse financer les mosquées avec leurs prêches haineuses  en toute impunité, pour ensuite cogner sur les méchants musulmans(tous les mêmes)?

A moins que vous soyez fan du PSG et en télétravail dans une résidence secondaire à la campagne, j’ai du mal à comprendre la logique qui vous permet de désigner les « ennemis ».

Vous vous êtes fait volé votre sac de bonbons par un maghrébin quand vous étiez enfant?

 

Au lieu de partir tout de go !, dans une accusation gratuite...prenez le temps de regarder ce que je dis par ailleurs, concernant le sort réservé à nos compatriotes de confession musulmane...ou fermez-la à jamais !, cette bouche accusatrice, gratuitement !

"Il ne faut leur laisser aucun espace" traduction " yakafokon" avec "ça" on suave le monde !!!

  • Nouveau
  • 13/11/2020 08:28
  • Par

Au fait, ces gens abattus pour écouter de la musique ou danser :

"est-ce qu'il l'avait bien cherché ? "

Vu de Belgique:

Pas de commentaire, non pour comment taire mais pour compassion.

  • Nouveau
  • 13/11/2020 14:42
  • Par

Notre mémoire se porterait mieux si nous connaissions tous  les dessous de ces attentats !

 

Modestement, je crois QUE, si l'on s'informe, si l'on écoute, lit les historiens, particulièrement ceux spécialisés en Histoire politique et histoire de l'islam, actuel et passé, (ce pour la mémoire) "les dessous" nous pouvons au moins les connaitre à minima !!!Et on ne se porte pas mieux pour autant.Quelle curieuse idée que de parler de mémoire...Un peu comme Sarkozy qui avec le mépris qui le caractérise "nous" disait que : " l'Afrique n'a pas d'Histoire .Vous vivez dans quel monde ?

Et les assassinés en Afrique... ? 

Très réducteur,quels "assassinés ? Ceux de quelles périodes de l'Histoire ? Celle de l'esclavage? Celle de la colonisation ? Ou que sais je encore...

 

Pas de mobilisation sans confiance
Pas de confiance sans vérité
Soutenez-nous