La liste UMP de Serge Dassault et de son bras droit Jean-Pierre Bechter a aisément emporté le second tour de l'élection municipale de Corbeil-Essonnes, dimanche 12 décembre, avec près de 54% des suffrages. Bruno Piriou, communiste, qui conduisait une liste d'union de la gauche, a réuni 46% des voix. Le taux d'abstention a été supérieur à 53%. C'est un nouvelle échec pour la gauche, le troisième en trois ans. Nous republions l'enquête mise en ligne il y a quelques jours et qui explicite comment les divisions, les calculs locaux et son incapacité à développer un vrai projet minent la gauche.