Cahuzac: l'agent du fisc persiste et signe

Par

Rémy Garnier, cet agent du fisc qui avait rédigé en 2008 un rapport alertant son administration sur la situation de Jérôme Cahuzac, s'explique dans Sud-Ouest.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Rémy Garnier, cet agent du fisc qui avait rédigé en 2008 un rapport alertant son administration sur un possible compte en Suisse de Jérôme Cahuzac et sur des irrégularités dans ses déclarations de revenus, s'explique dans Sud-Ouest. Il relate que, dès 2006, « un ami fonctionnaire du Lot-et-Garonne, quelqu'un en qui j'ai toute confiance, a évoqué pour la première fois devant moi l'existence de ce compte qu'aurait ouvert Jérôme Cahuzac en Suisse à l'époque où il était le conseiller du ministre de la santé Claude Évin, entre 1988 et 1991 ». « Je ne suis pas procureur et il faut toujours veiller à faire une petite place au doute. Mais j'ai l'intime conviction qu'il existe dans cette affaire des éléments précis et concordants », ajoute-t-il.