Ministère de la défense et Microsoft : les dessous du contrat «open-bar»

Par

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Les majorités passent mais certaines choses ne changent pas. Le ministère de la défense de Jean-Yves Le Drian, par exemple, se refuse toujours à donner la moindre indication sur le contenu très controversé du contrat dit « open-bar » signé en 2009 sous le mandat de son prédécesseur Hervé Morin, et renouvelé au mois d'octobre dernier.