Quand le FN devient gay-friendly

Par

Alors que Sébastien Chenu, fondateur de Gaylib, vient d’annoncer qu’il rejoignait Marine Le Pen et que Closer a « outé » Florian Philippot, vice-président du Front national, Didier Lestrade, fondateur d’Act Up Paris, revient sur ces gays qui passent à l’extrême droite.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.