Violences de "Gilets jaunes" sur des journalistes

Par
Cet article est en accès libre. Découvrez notre offre spéciale ! S'abonner

Mediapart fait le choix d'un participatif sans modération a priori, merci de respecter notre charte. La rédaction peut mettre en valeur certains commentaires et se réserve le droit de supprimer tout commentaire hors sujet, répété plusieurs fois, promotionnel ou grossier.

Tous les commentaires

"Quand la violence est commise sur ordre superieur elle engendre un besoin de vengeance et de retorsion envers ceux qui l'ont perpetré et non vers ceux qui ont donné les ordres"

Les Journalistes sont des gens de lettres et n'ont pas tous lu Clausewitz....

Oui, il faudrait que certains d'entre eux comme Christophe Barbier viennent devant les caméras se faire casser la gueule en direct. Mais ces gens-là préfèrent l'atmosphère douce des studios pour répandre leurs venins chaleureusement accueillis par la "grande" presse aux mains des milliardaires et de l'État Macron.

En effet, la liste est longue. Si longue qu'on ne peut les citer tou·te·s.

 .

Je crois qu'il va falloir amplifier la mobilisation après le courrier qui sort ce soir de l'Elysée

CE SERA EN FAIT UN PETIT DÉBAT DE MERDE VERROUILLÉ PAR SIMPLE LETTRE AVANT DE COMMENCER

Macron: "Nous ne reviendrons pas sur les mesures que nous avons prises!"

Pas question d'un retour de l'Impôt Sur la Fortune!

Pas question d'aborder le sujet de l'augmentation du pouvoir d'achat en faisant payer les riches!

Baisses d' impôts: à condition de supprimer des services publics !

Tentative de noyer le poisson sur des sujets qui n'ont pas fait l'objet de revendications des Gilets Jaunes

MACRON CONTINUE DE SE FOUTRE DE NOTRE GUEULE. IL N'A RIEN COMPRIS A L'HISTOIRE, IL VA FALLOIR LA LUI EXPLIQUER!

"Christophe Barbier viennent devant les caméras se faire casser la gueule en direct"

audience record assuré !!!laughing

Ce commentaire a été dépublié par la rédaction de Mediapart.
Ce commentaire a été dépublié par la rédaction de Mediapart.
Ce commentaire a été dépublié par la rédaction de Mediapart.
  • Nouveau
  • 13/01/2019 12:40
  • Par

Noëlle Lenoir, ex-ministre, estime que les journalistes sont "responsables" des violences contre eux

#journalistes#LCI agressés par #GJ sont responsables de ce qu'ils subissent, mais aussi de ce qu'ils font subir aux #FOD jour après jour. Ils ont donné à longueur d'antenne une tribune à l'édification de la violence, de la provocation au meurtre, de l'insulte et de la bêtise.

— noelle lenoir (@noellelenoir) 12 janvier 2019

... le "monisme des merdias" serait un gros mot pour ce gilet rayé.

tres bien!que les GJ se cotisent sur Leetchie pour créer ou acheter leur media

Ils n'aboutiront à rien s'ils ne s'organisent pas!

Et la violence négative que trop d'entre eux développent ne peut que nuire à leur cause.

Quel que soit le magasine et la photo il a toujours sa tête d'enfariné et comme les français ne sont pas les cons avec lesquels il croit avoir affaire j'ai comme l'impression que son grand débat national va vite se transformer en grand coup de pied dans le cul.

  • Nouveau
  • 13/01/2019 13:56
  • Par

 

Le journalisme est mort, vive les journalismes !

Marc-François Bernier (Ph. D.) Chaire de recherche en éthique du journalisme Université d'Ottawa

Désormais, dans de nombreux pays démocratiques, ils sont des centaines de millions de citoyens à pouvoir - enfin - alimenter le débat démocratique et influencer l'ordre des choses. Eux dont la parole et les écrits avaient toujours été sinon bannis, du moins largement contrôlés par les professionnels des médias qui ne leur accordaient, ici et là, que quelques lignes dans le journal, quelques minutes à la radio, et toujours sous étroite surveillance.

Si les publics ont longtemps été considérés comme passifs, c'est que cette discrétion leur était imposée par les limites propres aux médias traditionnels, dans les sociétés démocratiques à tout le moins, et par une culture journalistique du magistère qui est désormais destinée à s'étioler à défaut de disparaître.

Cela nous est présenté comme si les journalistes professionnels à l'emploi d'entreprises de presse commerciales avaient en tout temps l'autonomie suffisante ou encore la volonté de s'élever au-dessus des intérêts de leur employeur.

http://www.crej.ca/publications/journalisme_mort.html

"un mythe professionnel dont la principale fonction consiste à créer un confort cognitif pour se protéger d'une réalité angoissante. En effet, les intérêts particuliers des entreprises de presse traditionnelles s'imposent souvent au détriment de l'intérêt légitime que le public a d'en savoir davantage au sujet de ces puissantes institutions sociales."

merci, l'article est vraiment très intéressant et aide à cerner les enjeux et les intérêts des uns et des autres

"un mythe professionnel dont la principale fonction consiste à créer un confort cognitif pour se protéger d'une réalité angoissante. En effet, les intérêts particuliers des entreprises de presse traditionnelles s'imposent souvent au détriment de l'intérêt légitime que le public a d'en savoir davantage au sujet de ces puissantes institutions sociales."

merci, l'article est vraiment très intéressant et aide à cerner les enjeux et les intérêts des uns et des autres

Joffrin / Le Pen

https://www.les-crises.fr/mouchard-joffrin-le-pen-par-bertrand-rothe/

le-pen-joffrin.jpg

Mélange des genres...

Benalla, Ferrand, Sarkozy et Darmanin se retrouvent aux 70 ans du JDD...

https://www.marianne.net/politique/alexandre-benalla-sarkozy-darmanin-ferrand-70-ans-jdd

Une seule image de la soirée a filtré sur Twitter, montrant le patron de la rédaction du "JDD", Hervé Gattegno. - Twitter @StephBelpeche...

https://www.marianne.net/sites/default/files/styles/mrn_article_large/public/capture_decran_2018-11-28_a_12.24.12.png?itok=bHAnCWGl

 Une petite question ? Qui lit cette Merde ( JDD) , je n'ai depuis beaucoup de temps, vu de mes yeux vu quelqu'un acheter ou lire ce truc.

Bizarre, bizarre

Annie, j'ai lu l'article (après m'être farci les 15" de pub), effectivement, il y a panique à bord. Ça commence sérieusement à loucher du côté des canots de sauvetage. En fait, tout le problème de cette bande de cancrelats, c'est de trouver des questions référendaires auxquelles ils seront sûrs d'avoir un maximum de oui. Voilà pourquoi les assemblées citoyennes sont si importantes, au delà des rencontres entre citoyens, c'est à elles de rédiger LA ou LES questions, et Macron en sortira totalement désavoué. Attention quand même, parce que c'est un fusil à un coup, et une fois la cartouche brûlée, ce sera fini, raison de plus de ne pas manquer la cible.

Il me pue au nez ce Gattegno.

Bonjour, concernant les journalistes, ils sont comme les Gilets jaunes, ils y a les vrais, c'est à dire ceux qui sont indépendants et qui ne sont pas pro-Macron, et ceux qui sont payés par qui, aller savoir, pour attisé le feu et aggravé la situation.Pour c'est dernier qui ça arrange, sûrement Mr Macron, donc vous comprenez pourquoi le problème continue c'est parce que, cela arrange le pouvoir qui peut continuer à casser sur le dos des gilets jaunes.Car on a compris que si la France va si Mal, c'est à cause des gilets jaunes et Mr Macron ni est pour rien,car lui c'est le pognon, et les Français se débrouille avec sa politique, même si cela ne leurs plaît pas.A mon avis s'il avait un peu de courage et s'il arrêté les addictions aux Pognons et faisait un référendum, pour demander aux Français s'ils sont d'accord pour qu'il continue sa politique qui detruit la France,au moins ça les calmeraien! Mais je doute qu'il le fasse car le pognon et plus important.

tres bien!que les GJ se cotisent sur Leetchie pour créer ou acheter leur media

Ils n'aboutiront à rien s'ils ne s'organisent pas!

Et la violence négative que trop d'entre eux développent ne peut que nuire à leur cause.

Dans la liste du CNR (1944 Les jours heureux...), à propos de la presse, il y avait déjà tout contre ce "lobbying des milliardaires" !

Il serait bon de le relire... C'est même une URGENCE !

https://blogs.mediapart.fr/laurent-mauduit/blog/020316/les-jours-heureux-le-programme-du-conseil-national-de-la-resistance

Petite histoire des ordonnances de 1944 sur la liberté de la presse et de leur destin

https://www.acrimed.org/Petite-histoire-des-ordonnances-de-1944-sur-la

oh ! oser attaquer cette Grande Conscience ! voir et revoir C+ pour voir l'unanimité des grands professionnels comme aujourd' hui sur france info avec les pleurs des 3 intervenantes auprès de badou, agressé lui aussi dans son honorabilité  !

Où est-ce qu'ils dînent tous ensemble ce soir, qu'on puisse aller cracher dans leur potage?

Ces violences sont inadmissibles. Notre démocratie nous permet de manifester, de s'exprimer et de débattre, avec cette condition fondamentale d'user de cette liberté en veillant toujours à respecter les convictions d'autrui, même si ces dernières sont susceptibles de nous heurter au plus profond de nous. Le débat démocratique est indissociable d'une vertu de tolérance et de respect. Le passage à l'acte violent et destructeur contre des journalistes et contre tout ce qui pourrait s'opposer à ses convictions s'apparente aux exactions commises par les régimes totalitaires. Pour étayer ce propos, je renvoie à l'excellent éditorial du journal Le Monde du 10.01.2019, qui n'hésite pas à parler de "lynchage". 

Voici le lien :

https://www.lemonde.fr/idees/article/2019/01/10/crise-sociale-halte-au-lynchage_5407220_3232.html

 

 

Les "journalistes" ont le droit de defequer quotidiennement sur les sansdents, et quand ceux-ci se défendent ils sont des dictateurs. Effectivement c'est bien dans Le Monde qu'on peut lire ce genre d'âneries...

Les 250 "intellectuels" s associent ils à cette haine ? 

Je l'espère bien !

Ces violences sont tres dommageables pour le mouvement des GJ, quelque soient par ailleurs les mauvaises qualité et foi des médias. A la "violence" des medias il faut repondre par une information de bonne qualité.

Ils n'ont qu'à travailler pour des médias indépendants et progressistes, pas pour des chiens de garde. Les journalistes de MDP ou Lundi Matin pour ne citer qu'eux, sont très bien accueillis. Qu'ils cessent de vomir sur ceux qui combattent l'immonde système néolibéral. Pas de justice, pas de paix.

C'est sûr que le jeune journaliste, ou/et pigiste sous contrat précaire n'est pas vraiment responsable! Sombre exécutant d'intentions, de castes, qui depuis longtemps ne fait plus d'investigation,... et que très peu de "journalisme". Ils se cachent derrière une soit disant neutralité, pour instiller une doxa néolibérale simpliste..., dans une novlangue, et une bien-pensance lénifiante, à les écouter il semblerai que ce soit eux qui créent l'événement! Plus de journalisme d'opinion, a croire qu'il n'y ai plus d'opinion sur rien dans le peuple, l'indépendance et la neutralité pure, du haut de leur piédestal, ils dictent "la vérité"...et gare a ceux qui osent émettre un doute, aussitôt qualifiés d'extrémistes, populistes, radicaux de tous poils,...confondus dans la foulée avec terroristes, staliniens, nazis ...pour le coup eux bien réels. Une vision du monde manichéenne, tout est blanc ou noir, tout autre pensée complexe, riche, diverse, solidaire du monde est bien trop compliqué pour vous...
Je suis gilet jaune et je suis désolée pour les journalistes agressés. Ceux qui ont fait cela se trompent d'ennemis. C'est vrai qu'une partie de la presse a été partiale et injuste et que c'était extrêmement agressif comme attitude vis à vis des GJ, mais ce n'est pas une raison pour généraliser et pour s'en prendre physiquement aux personnes. Je souhaite un prompt rétablissement aux journalistes malmenés et j'espère que nous saurons mieux communiquer à l'avenir.

"un prompt rétablissement aux journalistes malmenés" Ils l'ont été beaucoup moins que les manifestants! Ils ont surtout été rappelés leur devoir d'honnêteté, mais pour la plupart c'est déjà un crime de lèse majesté.

La presse française ne se porte pas bien depuis très longtemps. Les tirages des quotidiens s'épuisent année après année. Résultat une grande partie ne survit que grâce à la pub et en s'agglomérant à de gros groupes. A Marseille, 3 journaux rythmait la vie Le Provençal, le Méridional et la Marseillaise. Plus que deux aujourd'hui ; La Provence, groupe Tapie et la Marseillaise. Comment voulez vous que des journalistes, qui ne sont que de simples travailleurs, ne reçoivent pas d'ordres de leur grand chef. Beaucoup d'entre vous font la même chose chaque matin. Après demeure un choix de lecture ou d'écoute fait par notre cerveau, ce qu'il y a entre les oreilles. Un journaliste de terrain voit son reportage prit et reprit par la régie, le montage, la rédaction, souvent transformé, transfiguré au grés des circonstances et l'on s'en prend à ces types qui font partis de la manifestation, qui en sont pour certains proches mais qui ne sont là que pour rapporter des images, des commentaires, traités ensuite par des rédactions dans un sens ou dans un autre. Oui des images et des vidéos ne sont pas retenues, mais où est leur faute. Ils ont appuyé sur le bouton de l'appareil ou de la caméra, après, le reste …                Laissez les tranquillement prendre l'information. Plus il y en aura, plus on parlera de ce qu'il se passe vraiment. Restera à faire le tri, mais ça c'est le principe de la démocratie. 

j'ai regardé le RT en continu ey le caméraman a également été pris à parti ;

les journalistes sont visés, blessés, , voire menacés, aussi par les CRS ;

dans tous les cas les violences viennent d'hommes hein ...

le soucis c'est que les journalistes de terrain sont mal payés et en plus prennent pour ceux qui sont sur les plateaux qui eux se gavent, n'ont aucune déontologie pour la plupart  et sont souvent d'une nullité crasse ;

  • Nouveau
  • 14/01/2019 11:44
  • Par

Commentaires lamentables et à vomir pour certains. Si maintenant un journal comme médiapart se met à publier ce genre de vomi de la haine alors plus rien n'existe dans le respect des personnes.

La presse doit être pluraliste et bien sûr ces écrits ne plaisent pas toujours et ne sont pas toujours en accord avec nos idées. Mais c'est cela la démocratie.

Quand je lis les appels au lynchage des journalistes par certains sur ce forum cela me révolte. Comment dans un pays comme la France, pays soit disant des droits de l'homme et du citoyen peut on en arriver à ce niveau de sottise? Comment peut on justifier que parce qu'un journaliste présente sa version de fait il  se fasse ainsi rouer de coup alors qu'il est là pour montrer ce qu'est le mouvement?

Ceux qui s'expriment sur ce fil en donnant raison aux agresseurs de ces journalistes ne sont que des intolérants et finalement sont à mettre dans la même catégorie que tous les dictateurs qui n'acceptent surtout pas que la vision des autres soient différentes de la leur et sont près à n'importe quoi pour imposer leur vision des choses. Aucune discussion n'est possible avec des telles personnes car ils sont tellement refermés sur eux mêmes qu'ils ne peuvent concevoir qu'un autre n'est pas la même vision qu'eux.

Voilà  , c'est juste ce qui nous attends avec la blondasse au pouvoir   !    ils s'entrainent au cas ou    !    Beaux  GJ  en tout les cas  !

Prolongez la lecture de Mediapart Accès illimité au Journal contribution libre au Club Profitez de notre offre spéciale