Le parcours d'obstacles de l'agriculteur biodynamique

Par
Vue depuis Paris, l'agriculture biologique semble en plein essor. On dit qu'elle pourrait aussi profiter des nouvelles habitudes induites par la crise mondiale. Mais vécue depuis les terres des alentours du village de Saint-Hurial, en Ille-et-Vilaine, l'ascension du bio est beaucoup plus précaire. Les obstacles réglementaires, économiques et institutionnels pèsent lourds. Reportage en diaporama.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Vue depuis Paris, l'agriculture biologique semble en plein essor: multiplication des enseignes et des marques bio, succès des Amap (les livraisons de paniers bio de saison) et des réseaux de ventes directes entre paysans n'utilisant pas de pesticide et consommateurs urbains, objectif de porter à 23% la part du non conventionnel dans la production agricole hexagonale, nombreuses déclarations de l'ancienne secrétaire d'Etat à l'écologie, Nathalie Kosciusko-Morizet...