Corse: Fin de la garde à vue de Pieri pour des injures

Par
Le nationaliste corse Charles Pieri, placé en garde à vue mardi dans l'enquête pour injures envers Dominique Erignac, la veuve du préfet de Corse assassiné il y a 20 ans, a été libéré en fin de journée, a-t-on appris de sources policières.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

AJACCIO (Reuters) - Le nationaliste corse Charles Pieri, placé en garde à vue mardi dans l'enquête pour injures envers Dominique Erignac, la veuve du préfet de Corse assassiné il y a 20 ans, a été libéré en fin de journée, a-t-on appris de sources policières.