Une fausse victime du Bataclan jugée pour escroquerie

Par
Une femme de 48 ans sera jugée mercredi en comparution immédiate par le tribunal de Créteil (Val-de-Marne) après une nuit au dépôt pour avoir escroqué le Fonds de garantie des victimes d'actes de terrorisme (FGTI) en se faisant passer pour une victime des attentats du 13 novembre 2015 à Paris, a-t-on appris de source judiciaire.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

PARIS (Reuters) - Une femme de 48 ans sera jugée mercredi en comparution immédiate par le tribunal de Créteil (Val-de-Marne) après une nuit au dépôt pour avoir escroqué le Fonds de garantie des victimes d'actes de terrorisme (FGTI) en se faisant passer pour une victime des attentats du 13 novembre 2015 à Paris, a-t-on appris de source judiciaire.