Indexation des retraites: les syndicats de l’Insee refusent le bidouillage

Par

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

La nouvelle polémique autour du système d’indexation des retraites, que le gouvernement veut demander à l’Institut national de la statistique et des études économiques (Insee) de concevoir, prend de plus en plus d’ampleur. Et elle est ravageuse pour le pouvoir aussi bien à cause des effets qu’elle a sur l’opinion qu’au sein de l’institut qui va bientôt être sollicité. Car l’Insee est statutairement indépendant et, en son sein, des voix nombreuses se font entendre pour s’inquiéter du bricolage auquel le gouvernement voudrait l’associer.