L'accord sur les retraites rogne le pouvoir d'achat

Par

Syndicats et patronat sont parvenus à un accord, mercredi, sur les régimes de retraites complémentaires. Face à l'impasse financière, le choix est une légère hausse des cotisations mais surtout une désindexation des pensions sur l'inflation dès le 1er avril. Ce qui signifie une baisse du pouvoir d'achat pour 11 millions de retraités.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Ils se sont enfin mis d'accord. Après des mois de négociations, plusieurs syndicats et le Medef ont trouvé mercredi soir un terrain d'entente pour réduire le déficit des retraites complémentaires obligatoires (Agirc et Arrco pour les cadres), grevées par un trou de 5 milliards d'euros cette année, et dont le déficit risquait d'atteindre 10 milliards en 2017 si rien n'était fait. Les principales mesures de cet accord sont une hausse des cotisations pour les salariés et les entreprises mais surtout la “désindexation” des pensions