L'ex-PM japonais Kan plaide à Paris pour la fin du nucléaire

Par
"Le sens de l'Histoire va vers l'arrêt du nucléaire", a déclaré mardi à l'Assemblée nationale l'ancien Premier ministre Naoto Kan, qui dirigeait le Japon au moment de la catastrophe de Fukushima, le 11 mars 2011.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

PARIS (Reuters) - "Le sens de l'Histoire va vers l'arrêt du nucléaire", a déclaré mardi à l'Assemblée nationale l'ancien Premier ministre Naoto Kan, qui dirigeait le Japon au moment de la catastrophe de Fukushima, le 11 mars 2011.