Coronavirus: sortir le moins possible, aider ses voisins, «une question de responsabilité»

Par

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Certains s’expriment en leur nom, d’autres ont préféré rester anonymes. Plusieurs d’entre eux se sont fait l’écho sur les réseaux sociaux d’un texte en anglais bourré de calculs et graphiques alarmants qui a beaucoup circulé parmi les scientifiques et dans la communauté du numérique, et dont l’auteur, Tomas Pueyo, un ancien de l’École centrale et de l’université de Stanford, établi en Californie, a fait paraître aujourd’hui une version en français. Tous ont en commun de prôner l’isolement, d’appeler à se protéger pour protéger les autres. C’est aussi ce qui a inspiré un billet de blog à Gwen Fauchois, ancienne militante d’Act Up, qui a remis sur le devant de la scène l’expression « réduction des risques ». Entretiens.