Alain Krivine, un intègre en révolution

Par

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

« Ça te passera avec l’âge. » Quand, en 2006, Alain Krivine accepta de raconter non pas sa vie mais une « aventure collective » à l’emblème du « possible d’une révolution démocratique », il choisit cette phrase pour titre de son récit.