Brétigny: des victimes réclament une enquête pour mise en danger de la vie d’autrui

Par

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

C’est une mauvaise nouvelle de plus pour la SNCF. Selon nos informations, Georges Holleaux, avocat de quinze victimes de l'accident de train de Brétigny, a effectué une demande d’acte pour réclamer l’ouverture d’une seconde enquête pour « mise en danger de la vie d’autrui », en plus de l’information judiciaire pour « homicides involontaires » sur le déraillement qui a fait sept morts et plusieurs dizaines de blessés en juillet 2013, et qui a déjà valu une mise en examen à SNCF Mobilités et SNCF Réseau.