Ils hébergent des exilés des camps de Calais: «On fait de l’hospitalité militante»

Par

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Calais (Pas-de-Calais).- Ils ont donné rendez-vous aux exilés aux Verrotières, samedi 10 avril, à 11 h 30. « Ça fait drôle de revenir dans le coin, sourit Sophie Djigo. On a énormément de souvenirs ici, hein Bamba ! » C’est dans cette zone industrielle des Dunes, à Calais, que les fondateurs du collectif citoyen Migraction59 avaient pour habitude de venir chercher les exilés et de les emmener dans leur famille d’accueil pour le week-end, avant qu’elle ne soit évacuée par les forces de l’ordre en juillet 2020.