Notre édito vidéo. Obama et Sarkozy, deux visions de la presse en démocratie

Par

Nicolas Sarkozy se rêve – ce n'est pas un secret – en Barack Obama français. Mais quand il s'agit du respect des contre-pouvoirs, les deux présidents ont des attitudes fondamentalement divergentes. La preuve par l'image dans notre édito vidéo.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Nicolas Sarkozy a la réputation de bien aimer les journalistes : il s'en entoure, il les cajole, il leur confie des responsabilités officielles, et il les rudoie parfois. Barack Obama, au contraire, passe pour être froid et distant envers les reporters qui le suivent constamment depuis plusieurs années. Mais quand on considère la presse dans sa globalité, dans ses fonctions démocratiques et ses aspirations sociétales, les deux attitudes s'inversent.