Sri Lanka: Réseaux sociaux bloqués après des violences anti-musulmans

Par
Les autorités du Sri Lanka ont annoncé lundi avoir bloqué certains réseaux sociaux et applications de messagerie, dont Facebook et WhatsApp, à la suite de violences contre des mosquées et des magasins appartenant à des musulmans.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

COLOMBO (Reuters) - Les autorités du Sri Lanka ont annoncé lundi avoir bloqué certains réseaux sociaux et applications de messagerie, dont Facebook et WhatsApp, à la suite de violences contre des mosquées et des magasins appartenant à des musulmans.