Grande Bretagne: Un flacon de Novitchok découvert au domicile d'une des victimes

Par
La police anti-terroriste britannique pense avoir découvert le flacon contenant le Novitchok qui a coûté la vie à une femme et entraîné l'hospitalisation de son compagnon, Charlie Rowley, fin juin à Amsbury, dans le sud-ouest de l'Angleterre.
Cet article est en accès libre. Découvrez notre offre spéciale ! S'abonner

LONDRES (Reuters) - La police anti-terroriste britannique pense avoir découvert le flacon contenant le Novitchok qui a coûté la vie à une femme et entraîné l'hospitalisation de son compagnon, Charlie Rowley, fin juin à Amsbury, dans le sud-ouest de l'Angleterre.

"Le mercredi 11 juillet, une petite bouteille a été récupérée lors d'une perquisition au domicile de Charlie Rowley, à Amesbury", précise-t-elle dans un communiqué. "Les scientifiques nous ont maintenant confirmé que la substance contenue dans la bouteille est du Novitchok."

Amesbury est voisine de Salisbury, où l'ex-agent double russe Sergueï Skripal et sa fille Ioulia ont été empoisonnés au Novitchok le 4 mars.

Prolongez la lecture de Mediapart Accès illimité au Journal contribution libre au Club Profitez de notre offre spéciale