Ségur de la santé: un petit accord sur les salaires contre une plus grande flexibilité

Par

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

«Un effort historique. » C’est ainsi que Jean Castex fait le récit de son premier acte en tant que premier ministre : la signature, lundi 13 juillet, d’un accord sur les rémunérations et les carrières dans la fonction publique hospitalière. Il joue sa réputation d’excellent connaisseur de la santé, en tant qu’ancien directeur de l’hospitalisation et de l’offre de soins (2005-2006), et de fin négociateur puisqu’il a été conseiller social de Nicolas Sarkozy (2010-2011). « Il entretient des relations sincères et correctes avec les partenaires sociaux. Cela nous change », loue Didier Birig, secrétaire général de FO Santé.