Bal des migrants « non mixte » à Paris : nouvelle « fake news » relayée par un député LREM

Par

Le Baam, bureau d’accueil et d’accompagnement des migrants, est attaqué depuis qu’un député LREM les accuse d’organiser un bal en non mixité sur l’espace public. La polémique repose pourtant sur une intox. Après avoir annoncé une enquête, le premier adjoint PS de la ville de Paris concède que ce bal n’est pas  « attentatoire aux principes républicains ». Le préfet de police, lui, l’a interdit.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

LREM a cette fois-ci devancé l’extrême droite. Comme chaque année, le bureau d’accueil et d’accompagnement des migrants (le Baam) organise un bal des migrants à Paris pour s’opposer notamment aux mesures « liberticides » du gouvernement et demander l’abolition de Frontex, l’agence européenne de garde-frontières et de garde-côtes.