Sarkozy relance son «travailler plus...»

Par

Les indicateurs sociaux sont dans le rouge; la Droite populaire écrase l'aile gauche de l'UMP; Marine Le Pen menace de reprendre le vote populaire de 2007. Le président sortant repart donc à la chasse, défendant son «travailler plus pour gagner plus». Quitte à oublier son bilan. En témoigne le rapport remis ce jour par le centriste Daubresse.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Revoilà donc le «gagnant-gagnant» et le «travailler plus pour gagner plus». Ces slogans, qui avaient fait gagner Nicolas Sarkozy en 2007 – faisant croire aux classes populaires qu'il serait «le candidat du pouvoir d'achat, de l'augmentation des salaires» (voir la vidéo ci-dessous) –, sont recyclés par la majorité en cette rentrée. Accompagnés de discours sur la «valeur travail», de tirades sur «la justice sociale» à toutes les sauces, et de propositions chocs de l'UMP pour lutter contre l'«assistanat».