Le sujet est sensible. À Paris, la ségrégation scolaire atteint des sommets dans les collèges. En 2015, plus de 85 000 élèves sont inscrits dans 175 collèges publics et privés. Mais plus d'un tiers -34 %- d'entre eux fréquentent l'un des soixante collèges privés sous contrat que compte la capitale. Dans ces établissements, la mixité sociale est absente.