Macron reconnaît un "système" recourant à la "torture"

Par
Emmanuel Macron a reconnu jeudi la responsabilité de l'Etat français dans la mort "sous la torture" de Maurice Audin, un mathématicien communiste et anticolonialiste arrêté le 11 juin 1957 pendant la bataille d'Alger, une décision réclamée de longue date et qualifiée d'"historique".

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

PARIS (Reuters) - Emmanuel Macron a reconnu jeudi la responsabilité de l'Etat français dans la mort "sous la torture" de Maurice Audin, un mathématicien communiste et anticolonialiste arrêté le 11 juin 1957 pendant la bataille d'Alger, une décision réclamée de longue date et qualifiée d'"historique".