La vidéo vérité qui révèle les ambitions de Sens commun

Par

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

C’est une vidéo qui risque de provoquer une profonde crise chez Les Républicains. En annulant sa « Journée de la France silencieuse » qui devait se tenir ce dimanche, après la polémique suscitée par l’entretien de son président au mensuel L’Incorrect, l’organisation Sens commun espérait avoir éteint l’incendie en train de prendre. Dans cet entretien accordé au nouveau mensuel lancé par des proches de Marion Maréchal-Le Pen et du mouvement L’Avant-garde de Charles Millon, le président de Sens commun, Christophe Billan, pose les bases d’une recomposition à droite en tendant la main à la petite-fille de Jean-Marie Le Pen. « Si Marion Maréchal-Le Pen vient demain avec ses idées rejoindre une plateforme, cela ne me posera aucun problème », déclarait-il.