La Courneuve, portraits à vif et ville multiple

Sortir la banlieue des clichés, lui rendre sa dimension humaine, croiser des regards: tel était le projet d'un atelier d'écriture du lycée Jacques-Brel de La Courneuve (Seine-Saint-Denis), encadré par l'écrivain Cloé Korman et le professeur Solène Nicolas. Un projet devenu un livre et un film, La Courneuve, Mémoires vives, aujourd'hui diffusé sur Mediapart.

Vidéo réservée aux abonné·es

Enquêtes exclusives, reportages, documentaires, entretiens…

Je m’abonne pour 1€

Résiliable en ligne à tout moment

Se connecter

Sortir la banlieue des clichés, rendre sa dimension humaine à l'espace urbain, incarner la ville, croiser des regards: entre janvier et juin 2011, les élèves du lycée Jacques-Brel de La Courneuve (Seine-Saint-Denis) ont réalisé une série de portraits, La Courneuve, Mémoires vives, lors d'un atelier encadré par l'écrivain Cloé Korman et leur professeur d'anglais, Solène Nicolas (voir sous l'onglet Prolonger).

1€ pour 15 jours

Résiliable en ligne à tout moment

Je m’abonne

L’info part de là

Soutenez un journal 100% indépendant : sans subventions, sans publicités, sans actionnaires

Tirez votre information d’une source de confiance

Accédez en exclusivité aux révélations d’un journal d’investigation

Déjà abonné ?

Mot de passe oublié