Les quartiers populaires font bloc contre les «politiques paternalistes»

Par

Après deux jours de débats passionnés, les associations du Forum social des quartiers populaires (FSQP) ont acté la création d'un mouvement collectif.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Le fait est assez rare pour être souligné. Samedi en début de soirée, après trois heures de débat passionné, les associations du Forum social des quartiers populaires (FSQP) décident d'écrire ensemble un texte actant la création d'un front commun pour défendre leurs droits. Tandis que l'amphithéâtre de l'université de Saint-Denis (Seine-Saint-Denis), qui a accueilli leurs échanges durant deux jours, se vide, Christel, du FSQP, relit le texte à voix haute devant une vingtaine de militants: «Ce mouvement n'a pas vocation à remplacer les mouvements existants, mais à être l'expression politique d'une identité commune.» «De NOTRE identité commune», renchérit un jeune homme. La phrase est modifiée.