Paris frappé par des attentats sans précédent

Par

C'est un véritable massacre qui a été commis à Paris, vendredi soir, dans une série d'attentats qui ont frappé une demi-douzaine de lieux du centre de la capitale et le Stade de France. Selon un bilan provisoire de la Mairie de Paris, 112 personnes ont été tuées dans l'agglomération dont 70 à l'intérieur de la salle de spectacle du Bataclan où la BRI a donné l'assaut pour mettre fin à une prise d'otages. Hollande déclare « l'état d'urgence » et décide de la fermeture des frontières.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

C'est un véritable massacre qui a été commis à Paris, vendredi soir, dans une série d'attentats qui ont frappé une demi-douzaine de lieux du centre de la capitale et le Stade de France. Selon la Mairie de Paris, le bilan provisoire donné vers 1 h 30 est terrible : 112 personnes ont été tuées dans l'agglomération, lors d'une demi-douzaine de fusillades, dont 70 à l'intérieur de la salle de spectacle du Bataclan. Selon la mairie de Saint-Denis, il y aurait eu six morts au stade de France, dont probablement trois kamikazes.