Avec le Covid, des familles «déchirées» faute de visas

Par

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Ils et elles n’ont pas vu leur conjoint ou leurs enfants depuis des mois. Certaines ont accouché sans la présence de leur moitié, qui n’a toujours pas fait la connaissance de son bébé, ou ont perdu leur époux malade sans pouvoir l’accompagner dans ses derniers instants. D’autres encore songent à divorcer, tant la situation devient intenable.