Pierre Zarka : du rouge au morose, l’itinéraire d’un communiste perdu

Par

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Pierre Zarka est aujourd'hui passé de l'autre côté de la barricade. Et pour tous ceux qui le connaissent de longue date, il y a là tout un symbole. Il est une nouvelle et forte illustration de l'incapacité du PCF à s'adapter ou à simplement se mettre dans le tempo de « la vraie vie des vrais gens », comme disait autrefois Georges Marchais.