Rue du Cirque: l'appartement, le banditisme corse et la sécurité du président

Par

Emmanuelle Hauck, la “logeuse” de François Hollande pour ses rencontres secrètes, a entretenu des liens étroits avec plusieurs figures du grand banditisme corse. Des policiers spécialisés évoquent une grave défaillance à l’Élysée sur la sécurité du chef de l’État dans l’affaire de la rue du Cirque. Mediapart publie plusieurs témoignages policiers et documents judiciaires.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Le président était-il en danger ? L’hypothèse d’une grave défaillance à l’Élysée sur la sécurité du chef de l’État dans l’affaire de la rue du Cirque se renforce. Les liens avec le grand banditisme corse d’Emmanuelle Hauck, qui a prêté son appartement à François Hollande pour ses rencontres secrètes, se révèlent en effet étroits, d’après plusieurs témoignages policiers et documents judiciaires.