Antoine Boudinet, «gilet jaune»: «On ne pourra pas arrêter de se battre»

Par
Cet article est en accès libre. L’information nous protège ! Je m’abonne

Mediapart fait le choix d'un participatif sans modération a priori, merci de respecter notre charte. La rédaction peut mettre en valeur certains commentaires et se réserve le droit de supprimer tout commentaire hors sujet, répété plusieurs fois, promotionnel ou grossier.

Tous les commentaires

Il est bien Antoine Boudinet, il est jeune et plein de bonne volonté. Beaucoup trop de "effectivement" et de "voilà" mais en dehors de ça, il s'exprime bien. Si j'ai bien compris il est dans le groupe qui est entré à la municipalité de Bordeaux avec Philippe Poutou. L'inconvénient c'est qu'il se vit comme "radical" et qu'il veut servir de "garde-fou" au reste de "la gauche" (ce sont ses mots), voire "d'aiguillon"... la position classique du NPA, toujours stérile.

Proposer que la Mairie de Bordeaux prennent une position sur les LBD c'est, soyons honnêtes, complètement idiot. A la mairie, on s'occupe de problème municipaux. Il y a bien assez à faire avec, par exemple la politique du logement sans se branler avec des questions hors sujet.

Boudinet n'est pas là comme Gilet Jaune il est là comme NPA (je ne dis pas qu'il est adhérent, je m'en fiche). Comme Gilet Jaune et comme manifestant mutilé il pourrait participer à un appel à l'unité la plus large contre la contre révolution macronienne. Un appel aux partis, aux syndicats, aux associations. Un appel pour la Vie, contre la Barbarie. Il est bien placé.

Les Assemblées Populaires ont ce rôle, elles-seules pourraient le faire avec succès.

Bon, il reste à peu près 300 jours !

la police municipale d'Orange (Vaucluse) dispose d'un LDB dans son arsenal. Ça peut donc être une bonne interrogation

« Complètement idiot ... soyons honnêtes ».... Ben voyons...

La con-descendance n’est peut-être pas le meilleur message de l’avant-garde quand elle appelle à l’union sacrée « des forces du progrès ».

Je ne suis pas "l'avant garde", chuis juste un gars ben ordinaire. Et je m'exprime franchement c'est tout. Dire à un camarade que son intervention est complètement idiote, ça se fait, dans nos milieux.

Par contre PHID me fait une objection qui a du sens.

Le groupe d'élus avec Poutou aurait pu poser une question plus précise : "La police municipale de Bordeaux a-t-elle un LBD dans son arsenal et peut-elle s'engager à ne pas utiliser une telle arme ?".

Ce commentaire a été dépublié par son auteur·e.

Le « milieu » qui nie l’importance voire l’existence de la pandémie?

Je suis pas certain que ce soit si hors de propos que ça, ce sont des personnes qui se font mutiler sur la place de la Mairie de Bordeaux et je suis plutôt d'avis qu'il s'agisse d'un problème AUSSI communal.

En plus ça ne m'empêche pas de m'occuper aussi des autres problèmes communaux donc je perçoit mal où se situe le problème avec mon intervention. 

Merci pour tes mots Antoine, c'était très chouette.

(mais t'as pas dit "gavé" une seule fois, ca va pas, il faut faire vivre la langue du pays)

C'est Gavé gentil merci :) 

Sinon, dans la dernière vidéo de Sophie Wahnich  qui vient tout juste de sortir, on peut trouver plusieurs éléments d'analyse pertinents qui peuvent permettre de comprendre l'"échec" du mouvement des gilets jaunes (si on peut parler d'échec .... ?).

Cette vidéo ne parle pas du tout des gilets jaunes, mais de la révolution de 1789 et de la destitution de Louis XVI (spécialité de Sophie Wahnich). Mais l'actualité de cette analyse et sa pertinence dans le contexte actuel sont criantes. Vidéo à voir et diffuser largement.

Rôle des imaginaires dans les basculements sociopolitiques -- Sophie Wahnich © Comprendre et Agir

 

30 années.. ! Cela suffit !....

30 années de fausses croyances,
30 année de fausses espérances,
Chirac,.. Sarkozy,
Flanby,..
Celui-dont-on-ne-doit-plus-jamais-prononcer-son-nom,..
30 années de mondialisation,..
30 années sans jamais le cap changer,
La route,.. le chemin à modifier,
30 années,.. à courir,.. à filer
Depuis Mitterrand,..
Droit en avant,..
Droit dans le mur.....
Les uns au palais,.
Les autres dans les ordures,..
À jouer les valets....

Monsieur Ultra Brite,
Colgate,..
Celui-dont-on-ne-doit-plus-jamais-prononcer-son-nom,..
Pendant la présidentielle
Le mors aux dents,..
En ses filets,
Tous sont tombés... !
Les Copé,..
Fillon et ses pantalons,
Sarko,.. sa karchérisation,,..
Woerth,... Guéant,..
Les troufignons de Bygmalion,..
Celui-dont-on-ne-doit-plus-jamais-prononcer-son-nom,..
Cet épouvantail,.. du vent,..
Paroles, serments,..
Promesses,... engagements,..
Où sont-ils,.. sont-elles,.. ?
Délires,... élucubrations,..
Celui-dont-on-ne-doit-plus-jamais-prononcer-son-nom,..
Sympathique,.. affable,..
Doucereux,.. aimable,..
Savoureux,.. si con-venable,..
Si con-préhensif,.. con-ciliant,..
Si,.. si con-cordant...
Si con-descendant,..

Celui-dont-on-ne-doit-plus-jamais-prononcer-son-nom,..
Aux colères,..
Aux misères,..
Mit,... aux poudres le feu !
Qu’il crut sous les lumières
De ses Médias,.. BFMTv,..
Pôôôôvres cons !
Qu’au lendemain,..
De cette populaire,.. éruption,..
Pôôôôvres cons !
De cette populaire,.. contestation,
Pôôôôvres cons !
De cette populaire,.. révolution,..
Pôôôôvres cons !
Le mouvement au lendemain,..
Pôôôôvres cons !
S’essoufflait,..
S’épuisait,..
S’enlisait,..
Se démembrait,..
Se délitait....
Pôôôôvres cons !....

30 années,....
30 années de gaspillage,..
De dilapidation,..
De déprédation,
Au seul motif de la mondialisation,..
Cela,.. suffit !....
Nos industries vendues,..
Bradées,..
Sacrifiées,
Cela,.. suffit !....
Alstom,.. les barrages,..
Les péages,..
Cela,.. suffit !....
Nos ports,..
Nos aéroports,..
Cela,.. suffit !....
Sur l’autel du mépris,..
Grand-messe au Capital et ses profits,
Cela,.. suffit !....

Le temps est venu des orages,
Moutons sont devenus sauvages,
Vautours,... chacals,..
Les entasser dans les cales,
Le temps est venu des typhons,..
Bourrasques et tourbillons,..
Tsunamis,... éclairs,
Raz-de-marée, tonnerres...
Civiles désobéissance,..
Révoltes,.. dissidences....

Le feu,.. n’est plus braise,
Aux ronds-points sont grand-feu
Gilets Jaunes,..
Leurs colères,..
Gilets Jaunes,
Leurs misères,..
Leur courage, force et peine,..
Brûlent sang et veines,..
Arc-boutés,..
Dans leur chair,..
À lutter,.. batailler,
Destituer, renverser,
La Cinquième République,..
D’où sont tombés des frontons,..
Liberté, Égalité, Fraternité,
Celui-dont-on-ne-doit-plus-jamais-prononcer-son-nom,..
Y a gravé,.. dans le sang,..
La suffisance,..
L’insolence,..
L’impudence....
Le FN, RN, LR,..
Sont persuadés,.
Que demains les coqs,... seront,
Du pouvoir les récipiendaires,..
Ces cons,.. !
Celui-dont-on-ne-doit-plus-jamais-prononcer-son-nom,..
30 années.. ! Cela suffit !....

30 années.. ! Cela suffit !....

Ami(es) !
Mais vous n’êtes toujours pas obligés de me croire,.. à me suivre,.. ou pas !
Ou pas !
Ou demandez à Benalla !

Christian le 15 janvier 2021

frown  laughing

... "Le feu,.. n’est plus braise,
Aux ronds-points sont grand-feu
Gilets Jaunes,..
Leurs colères,..
Gilets Jaunes,
Leurs misères,..
Leur courage, force et peine,..
Brûlent sang et veines,..
Arc-boutés,..
Dans leur chair,..
À lutter,.. batailler,
Destituer, renverser,
La Cinquième République,..
D’où sont tombés des frontons,..
Liberté, Égalité, Fraternité,
Celui-dont-on-ne-doit-plus-jamais-prononcer-son-nom,..
Y a gravé,.. dans le sang,..
La suffisance,..
L’insolence,..
L’impudence....
Le FN, RN, LR,..
Sont persuadés,.
Que demains les coqs,... seront,
Du pouvoir les récipiendaires,..
Ces cons,.. !
Celui-dont-on-ne-doit-plus-jamais-prononcer-son-nom,..
30 années.. ! Cela suffit !....

30 années.. ! Cela suffit !...."

Pas de mobilisation sans confiance
Pas de confiance sans vérité
Soutenez-nous