Mayotte : nouvelle mise en examen dans l'affaire du GIR

Par

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Après le capitaine de gendarmerie Gauthier, ancien patron du groupement d'intervention régional (GIR) de Mayotte, c'est un gendarme maritime, Christophe Lemignant, qui a été entendu et mis en examen dans une affaire de stupéfiants, le 4 février 2014, pour « complicité d'importation illicite de stupéfiants », par le juge d'instruction Hakim Karki. Contacté, Joël Garrigue, le procureur de la République de Mamoudzou, a confirmé sans plus de commentaire la mise en examen du gendarme maritime. Le juge d'instruction soupçonne Christophe Lemignant d’avoir incité des passeurs à importer du cannabis en dehors de tout cadre légal. Mediapart et le journal réunionnais Le Tangue ont récemment révélé le témoignage de gendarmes mobiles qui dénoncent des « opérations télécommandées ».