Natixis: les fabuleux honoraires de François Pérol

Par

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Découverte par Mediapart, c'est une information qui risque de renforcer les polémiques autour de ce qu'il est désormais convenu d'appeler «l'affaire Pérol» : l'ancien secrétaire général adjoint de l'Elysée, François Pérol, que Nicolas Sarkozy a propulsé, bien que la loi l'interdise, à la présidence de la Caisse nationale des Caisses d'épargne et des Banques populaires, en vue de préparer leur fusion, et de sortir de la crise leur filiale commune Natixis, a perçu en 2006 pour près de 1,5 à 2 millions d'euros d'honoraires, versés par la même société... Natixis.